Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Trump dit avoir reçu une lettre "formidable" de Kim Jong Un

Le président Donald Trump prend la parole lors d'une réunion du cabinet à la Maison Blanche, le mercredi 2 janvier 2019 à Washington.

Le président américain Donald Trump a indiqué mercredi avoir reçu une lettre "formidable" du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, qu'il devrait "probablement" rencontrer à nouveau.

"Je viens de recevoir une lettre formidable de Kim Jong Un. Nous avons vraiment établi une très bonne relation. Nous aurons probablement une autre rencontre", a déclaré M. Trump, précisant cependant qu'il n'y avait "aucune urgence".

Le milliardaire républicain a par ailleurs avancé qu'il y aurait eu "une bonne grosse guerre en Asie" sans le rapprochement initié entre les deux hommes, marqué par leur sommet historique en juin dernier à Singapour.

Il avait déjà affirmé la veille, dans un bref tweet, avoir "hâte de rencontrer le président Kim, qui réalise très bien que la Corée du Nord possède un formidable potentiel économique".

Cette déclaration venait au lendemain de celles faites par Kim Jong Un à l'occasion de son discours du Nouvel An, dans lequel il menaçait de changer d'attitude si Washington maintenait ses sanctions économiques liées au nucléaire.

"Si les Etats-Unis ne tiennent pas la promesse qu'ils ont faite au monde et persistent dans les sanctions et les pressions contre la RPDC (République populaire et démocratique de Corée), nous pourrions être contraints d'explorer une nouvelle voie pour défendre la souveraineté de notre pays et les intérêts suprêmes de notre Etat", avait averti M. Kim.

Le dirigeant nord-coréen s'était toutefois dit prêt à rencontrer "à tout moment" Donald Trump afin de "produire des résultats qui seront salués par la communauté internationale".

Toutes les actualités

Les Américains défient les consignes de voyage pour Thanksgiving

Les Américains défient les consignes de voyage pour Thanksgiving
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:00 0:00

Comprendre la fête de Thanksgiving

Comprendre la fête de Thanksgiving
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:01 0:00

Thanksgiving: les aéroports grouillent de monde

Thanksgiving: les aéroports grouillent de monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:39 0:00

Joe Biden ramène des anciens cadre de l'administration Obama

Joe Biden ramène des anciens cadre de l'administration Obama
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Donald Trump accorde une grâce présidentielle à son ancien collaborateur Michael Flynn

Le conseiller à la sécurité nationale, le général Michael Flynn, fait une déclaration lors d'un briefing quotidien à la Maison Blanche à Washington, le 1er février 2017.

Le président américain Donald Trump a gracié mercredi son ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn qui avait plaidé coupable d'avoir menti au FBI lors de l'enquête sur l'ingérence russe dans les élections présidentielles de 2016.

"C'est un grand honneur pour moi d'annoncer que le général Michael T. Flynn a obtenu une grâce complète. Félicitations à @GenFlynn et à sa merveilleuse famille, je sais que vous allez maintenant passer un Thanksgiving vraiment fantastique !", a écrit M. Trump sur Twitter.

Général d'armée à la retraite, M. Flynn a plaidé coupable en 2017 d'avoir menti au FBI sur les interactions qu'il a eues avec l'ambassadeur de Russie aux États-Unis dans les semaines précédant l'inauguration de Trump en janvier 2017.

Il a depuis lors cherché à retirer son plaidoyer, arguant que les procureurs avaient violé ses droits et l'avaient dupé pour qu'il accepte de plaider coupable. Sa condamnation a été reportée à plusieurs reprises.

Il s'agit de la grâce la plus médiatisée accordée par M. Trump depuis son entrée en fonction. Entre autres controverses, le président américain avait auparavant suscité un tollé en graciant les militaires accusés de crimes de guerre en Afghanistan. Il a aussi essuyé des critiques en accordant la grâce présidentielle à Joe Arpaio, ancien shérif du comet de Maricopa, en Arizona, accuse de racism notoire.

Le général Flynn, 61 ans, a été le premier conseiller à la sécurité nationale du président Trump. Il est limogé en 2017 après 24 jours à son poste à cause d’une controverse liée aux contacts de l'ancien général avec l'ambassadeur russe à Washington de l'époque, Sergei Kislyak.

Avant d’intégrer l’équipe de M. Trump, Michael Flynn était à la tête de l'Agence de renseignement du Pentagone, un poste qu’il est contraint de quitter en 2014, en partie à cause de son style de gestion et de ses opinions sur la manière de lutter contre le militantisme islamiste.

C’est en 2016 qu’il entre dans l’équipe de campagne de M. Trump.

Outre le general Flynn, d'autres anciens collaborateurs du president ont été condamnés pour divers crimes à l’échelle fédérale, notamment Roger Stone, conseiller et ami de longue date de M. Trump, et Paul Manafort, son ancien directeur de campagne.

Selon le quotidien USA Today, la grâce accordée à M. Flynn a suscité une réaction rapide de la famille du général qui a salué cette decision, que l'opposition démocrate a vite fait de condamner.

Voir plus

XS
SM
MD
LG