Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Europe

Sortie d'"hibernation" pour les Anglais qui retrouveront les pubs en juillet

Le Premier ministre britannique Boris Johnson se lave les mains dans la cour de récréation lors d'une visite à l'école primaire de Bovingdon à Bovingdon, Hemel Hempstead, Angleterre, vendredi 19 juin 2020. (Steve Parsons / Pool via AP)

Les Anglais vont retrouver pubs, coiffeurs et musées: le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mardi une nouvelle étape majeure du déconfinement le 4 juillet avec l'espoir de sauver la saison estivale pour le secteur du tourisme.

Alors qu'une grande partie de l'Europe a désormais levé l'essentiel des mesures de confinement instaurées face à la pandémie de nouveau coronavirus, le gouvernement britannique a agi jusqu'à présent à petits pas pour relancer une économie très affaiblie.

Avec plus de 42.000 morts testés positifs et même plus de 52.000 en comptant les cas suspectés, le Royaume-Uni déplore le bilan le plus lourd en Europe de la maladie Covid-19.

Mais avec 15 morts et moins de 1.000 tests positifs recensés lundi par les autorités sanitaires, et moins de 5.000 patients actuellement hospitalisés, le gouvernement estime disposer d'une marge suffisante pour desserrer davantage l'étau.

"Notre longue hibernation nationale commence à toucher à sa fin", a annoncé Boris Johnson aux députés, assurant qu'il existait un risque de foyers de contamination localement mais pas de "deuxième vague d'infections".

Pourront rouvrir début juillet, outre le secteur de l'hôtellerie-restauration, les coiffeurs, les attractions touristiques comme les musées ou les parcs d'attractions, les cinémas, les bibliothèques et les installations sportives en extérieur.

"J'ai vraiment hâte de retourner au pub... Et je ne bois même pas", a tweeté le ministre des Finances Rishi Sunak.

Quant à Boris Johnson, connu pour sa tignasse blonde, il a dit attendre avec "presque autant d'impatience" sa prochaine coupe de cheveux que sa prochaine pinte.

- La quarantaine en question -

Pour permettre les réouvertures annoncées, le Premier ministre a précisé que la distance recommandée entre deux personnes serait réduite à un mètre contre deux actuellement, une question controversée qui faisait débat depuis des semaines.

Cet assouplissement "fera une différence importante pour la viabilité de milliers d'entreprises", a souligné dans un communiqué Carolyn Fairbairn, directrice générale de la CBI, principale organisation patronale britannique.

Boris Johnson a précisé qu'il restait conseillé de rester à deux mètres d'écart. En cas d'abaissement à un mètre, il faudra réduire les risques de transmission, en améliorant la ventilation, en se couvrant le visage ou en utilisant du gel hydroalcoolique. Il s'agit cependant de recommandations et les contrevenants ne risqueront pas d'amende.

Ces mesures ne s'appliquent que pour l'Angleterre, les autres nations du Royaume-Uni ayant adopté des calendriers différents. Très touchée, l'Ecosse suit une approche plus prudente, et le gouvernement local a annoncé mardi maintenir la règle des deux mètres de distance.

En Angleterre, des membres de deux foyers pourront désormais se retrouver à l'intérieur et les Anglais pourront passer la nuit en dehors de leur domicile. Les mariages vont pouvoir reprendre avec 30 participants maximum.

Piscines, salles de gym, discothèques ou salons de beauté devront en revanche attendre.

Début juin, le gouvernement avait déjà autorisé certains enfants à retourner à l'école, avant une rentrée pour tous prévue en septembre. Les magasins "non essentiels" ont commencé à rouvrir mi-juin.

Cette nouvelle phase reste cependant délicate pour le pouvoir. Très critiqué pour avoir tardé à agir face à l'épidémie, le gouvernement de Boris Johnson a vu sa stratégie de déconfinement connaître plusieurs ratés.

Les consignes ont parfois été jugées floues, les écoles n'ont pas pu rouvrir autant que prévu avant l'été et le gouvernement a dû abandonner son projet d'application de traçage des malades, au profit d'un autre modèle sans qu'aucun calendrier ne soit donné.

Si les mesures annoncées doivent relancer le tourisme à l'intérieur du territoire britannique, la question des séjours à l'étranger reste en suspens.

Pour éviter d'importer des cas de Covid-19 au moment du déconfinement, le gouvernement a instauré le 8 juin une quarantaine de 14 jours pour tout voyageur arrivant de l'étranger, provoquant la colère du secteur aérien.

Selon le Times, il s'apprête à exempter une dizaine de pays de cette mesure, comme la France, l'Espagne, l'Italie ou la Turquie, pour permettre aux Britanniques de se rendre au soleil.

Toutes les actualités

Attaque au couteau près des anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris

Des policiers sécurisent une entrée au palais de justice à l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, à Paris, France, le 2 septembre 2020. (Photo Reuters)

Quatre personnes ont été blessées vendredi lors d'une attaque au couteau près des anciens bureaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, a-t-on appris des autorités françaises.

Selon un fonctionnaire de la police, une personne a été détenue près de l'esplanade de la Bastille, dans l'est de la ville.

Les autorités françaises ne savent pas exactement ce qui a motivé l'attaque de ni si elle avait un lien avec Charlie Hebdo, qui a déménagé ses bureaux après avoir été attaqué par des extrémistes en 2015.

La police n'a pas divulgué l'identité des agresseurs ni des blessés, dont deux personnes en état d'urgence absolue, a déclaré le fonctionnaire de la police, qui a requis l'anonymat.

Le Premier ministre Jean Castex a interrompu une visite dans une banlieue au nord de Paris pour se rendre au ministère de l'Intérieur afin de suivre l'évolution de la situation.

Le procès dans les attentats de Charlie Hebdo est actuellement en cours dans la ville. Des murmures ont éclaté lors du procès pour terrorisme de 14 personnes, dont 3 fugitifs, accusés d'avoir aidé les assaillants dans les meurtres de janvier 2015, alors que la nouvelle filtrait.

Les veuves des auteurs présumés des attentats du Charlie Hebdo doivent témoigner vendredi après-midi.

Juliette Gréco, muse de l'existentialisme parisien

Juliette Greco dans une scène du film Les Racines du Ciel de John Huston en 1958, tourné en Afrique équatoriale française, aujourd'hui les pays du Gabon, du Tchad, du Congo et de la Centrafrique. (Photo AP)

Morte mercredi à l'âge de 93 ans, cette icône de la chanson française qui côtoyait les intellectuels et les artistes parisiens dans l'effervescence de l'après-guerre, devint un symbole du quartier Saint-Germain-des-Prés, creuset de l'existentialisme.

"Je passe ma vie à essayer de justifier ça. Il n'y a pas de physique existentialiste... Simplement, je représentais dans l'après-guerre ce que la jeunesse avait décidé que j'étais: une image qui lui convenait".

Juliette Gréco, installée dans une pension de famille, sans le sous, à peine âgée de 20 ans, fréquentait Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Albert Camus.

Boris Vian, Roger Vadim étaient aussi ses amis. Bohêmes, ils discutaient des heures durant au "Bar Vert", puis dans la rue quand le café était fermé. Là, les habitants gênés par le bruit, n'hésitaient pas à leur jeter des brocs d'eau sale par la fenêtre.

C'est une de ces nuits que les jeunes artistes découvrirent un vieux bistrot, "Le Tabou", fréquenté par les rouleurs des messageries voisines, qui devint leur sanctuaire.

La description de la vie nocturne "des existentialistes pauvres", réfugiés dans la cave du Tabou, devenue la "bouche de l'enfer" sous la plume audacieuse d'Anne-Marie Cazalis, dans le journal "Samedi soir", fit le tour du monde. En Une, figurait la photo de Juliette Gréco et Roger Vadim. C'est ainsi, raconte la chanteuse, qu'elle devint "la muse de l'existentialisme".

Jean-Paul Sartre, le premier, lui composa une chanson "Les Blancs Manteaux", suivi par Raymond Queneau avec "Si tu t'imagines". "Je n'ai jamais cherché la rareté, je suis allée vers ce qui me plaisait", disait-elle des chansons écrites pour elle.

Gréco participe aux soirées du "Tabou", mais élargit son territoire à d'autres cabarets mythiques, "La Rose rouge" et "Le Boeuf sur le toit", où elle commence à chanter en 1949. C'est là qu'elle rencontre le trompettiste Miles Davis, dont elle tombe amoureuse.

Elle enrichit son répertoire en particulier avec des chansons de Jacques Prévert: "Je suis comme je suis", "Les feuilles mortes". "Je hais les dimanches", de Charles Aznavour, fut couronnée du grand prix de la SACEM en 1951. En 1954, elle donnait son premier récital à l'Olympia. La muse de l'existentialisme et de Saint-Germain des Près, était devenue une star.

Roland-Garros: un possible 8e de finale entre Azarenka et S. Williams

La Biélorusse Victoria Azarenka (D) et l'Américaine Serena Williams (G) après leur match de demi-finales en simple féminin du tournoi de tennis américain 2020 à l'USTA Billie Jean King National Tennis Center, le sept 2020; New York/Danielle Parhizkaran-USA TODAY Sports

L'Américaine Serena Williams, en quête d'un 24e titre du Grand Chelem à Roland-Garros, et la Biélorusse Victoria Azarenka, de retour au premier plan, pourraient se retrouver en huitièmes de finale à Paris, où le tirage au sort a été effectué jeudi.

Placées dans le même quart de tableau, les deux trentenaires (38 ans pour Williams, 31 pour Azarenka) auront trois tours à franchir pour s'offrir une revanche de la dernière demi-finale de l'US Open, remportée par Azarenka (1-6, 6-3, 6-3). Sa première victoire en Grand Chelem, après 10 échecs, face à l'ancienne reine incontestée du circuit, moins dominatrice depuis 2018.

Dans la moitié de tableau la plus relevée, la rescapée pourrait être opposée à l'Ukrainienne Elina Svitolina, tête de série N.3, en quarts de finale. Si la logique est respectée, l'élue de ce quart de tableau affrontera pour une place en finale la Roumaine Simona Halep, tête de série N.1 en l'absence de l'Australienne Ashleigh Barty, lauréate de l'édition 2019 qui a préféré ne pas faire le déplacement dans le contexte sanitaire actuel.

Sans Naomi Osaka, N.3 mondiale et vainqueur début septembre à l'US Open, l'autre moitié de tableau semble très ouverte. Surtout si Karolina Pliskova, tête de série N.2, ne se remet pas correctement de sa blessure à la cuisse gauche qui l'a obligée à déclarer forfait en finale à Rome.

L’opposant russe Alexeï Navalny a été autorisé à quitter l'hôpital

L’opposant russe Alexeï Navalny a été autorisé à quitter l'hôpital
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:12 0:00

Camp de familles de migrants devant un centre d'accueil bondé en Bosnie

Camp de familles de migrants devant un centre d'accueil bondé en Bosnie
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG