Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Six militaires arrêtés en Guinée-Bissau pour tentative d'assassinat du chef d'Etat-major


Le palais présidentiel à Bissau, le 9 mai 2017.

Six militaires ont été arrêtés pour complot visant à tuer le Chef d'Etat-major de Guinée-Bissau, le Général Biague Na Ntam, selon des sources militaires.

Ces arrestations ont été confirmées par le président de la Ligue Guinéenne des Droits de l'Homme, Augusto Mario da Silva, qui leur a rendu visite samedi.

Après ces arrestations qui ont eu lieu les 14 et 15 décembre, les militaires ont été incarcérés dans une prison de la base aérienne.

Il s'agit des commandants Buota Na Yete et Cristavao, du capitaine Aribe Infonde, du lieutenant Maurício Félix, de l'adjudant Sabo Cabral et du sergent Joaquim Cia.

"Ils ont été déjà entendus et leur dossier remis au Tribunal militaire", a indiqué le Général Daba Na Walna, président de la Haute cour militaire.

"Nous avons remis aux détenus des seaux pour se laver, des produits de toilette et exigé qu'ils aient des toilettes correctes. Nous avons demandé à l'Etat-major de l'armée d'améliorer leur conditions de détention", a déclaré le président de la Ligue, ajoutant que des avocats seront mis à leur disposition pour les défendre.

Selon certaines sources, la crise politique en Guinée-Bissau aurait des répercussions dans les casernes.

En 2004, le Chef d'Etat-Major d'alors, le général Verissimo Correia Seabra, avait été assassiné par ses troupes.

La crise s’est accentuée depuis la destitution en août 2015 par le président José Mario Vaz de son Premier ministre, Domingos Simoes Pereira, leader du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC).

Avec Afp

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG