Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Nigeria assure le Cameroun de son soutien face aux séparatistes anglophones


Des protestataires brandissant des drapeaux de "l'Ambazonie" à Bamenda, Cameroun, le 1er octobre 2017.

Cette mise au point intervient après l'extradition la semaine dernière par le Nigeria de Sisiku Ayuk Tabe, responsable d'un mouvement séparatiste anglophone camerounais et de 46 de ses partisans, à la demande de Yaoundé, une mesure qui a suscité les critiques du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies.

Le Nigeria a assuré lundi le Cameroun voisin que son territoire ne serait pas utilisé par des forces voulant "déstabiliser" le régime de Yaoundé.

La décision a été prise pour préserver l'unité et la souveraineté du Cameroun, a souligné le conseiller nigerian pour la sécurité nationale, Mohammed Monguno, lors d'une réunion bilatérale à Abuja consacrée à la sécurité frontalière.

>> Lire aussi : Au Cameroun anglophone, "on ne sait pas pourquoi les soldats nous tuent"

"Nous prendrons toutes les mesures nécessaires dans le cadre de la loi pour faire en sorte que le territoire du Nigeria ne soit pas utilisé comme zone de transit pour déstabiliser un autre pays amical et souverain", a souligné Mohammed Monguno.

"Il ne peut y avoir de doute sur le soutien du Nigeria pour l'unité, la souveraineté et l'intégrié territoriale du Cameroun", a-t-il poursuivi.

Mohammed Monguno a pressé les autorités camerounaises à inciter les parties en présence en faveur de la désescalade dans les régions anglophones de façon à faciliter le retour des réfugiés camerounais actuellement au Nigeria.

Ce pays abrite 30.000 réfugiés camerounais au moins.

>> Lire aussi : Au moins 47 sécessionnistes anglophones extradés du Nigeria vers le Cameroun

Les 47 personnes extradées par le Nigeria sont qualifiées de "terroristes" par le Cameroun. Yaoundé considère qu'elles "doivent répondre de leurs crimes", tandis que la tension monte dans les régions du sud-ouest et du nord-ouest où résident la plupart des anglophones du pays.

Ceux ci dénoncent des décennies d'inégalités économiques et d'injustices sociales de la part de la majorité francophone.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG