Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un militaire tué dans le nord-ouest du Cameroun


Des soldats portent les cercueils des quatre soldats tués lors des violences, à Bamenda, Cameroun, le 17 novembre 2017.

Au Cameroun, un militaire en faction a été tué par deux individus jeudi à Bamenda, une ville du nord-ouest du Cameroun.

Deux individus, rapportent des témoins, "ont ouvert le feu sur un militaire en faction devant une station d’essence dans un quartier de l’arrondissement de Bamenda 3ème".



Les individus étaient sur une moto. Ils ont "pris la fuite après leur acte", a confirmé à VOA Afrique une source de sécurité de la ville de Bamenda, chef de la région du nord-ouest en zone anglophone.

>> Lire aussi : A Bamenda l'anglophone, on veut quitter la maison Cameroun "sans dire au revoir"

La journée a été sanglante jeudi au nord-ouest. Deux gendarmes ont été tués à un check point par des "sécessionnistes" à Mbongo.

Emmanuel Jules Ntap, correspondant à Yaoundé

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG