Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Ronaldinho et Giggs se font ambassadeurs du foot en terre de cricket au Pakistan

Le ballon d'or brésilien Ronaldinho lors d’un match amical de promotion à la Coupe des Confédérations à Saint-Pétersbourg, Russie, 21 mai 2017.

Le ballon d'or brésilien Ronaldinho et le Gallois Ryan Giggs sont parmi les huit anciennes gloires du football mondial attendues au Pakistan ce week-end pour deux matches de gala visant à promouvoir le foot dans un pays passionné de cricket où le sport international reste rare.

Ronaldinho, ancienne idole de la Seleçao brésilienne, du PSG et du Barça, est le clou du spectacle prévu à Karachi samedi et à Lahore dimanche.

L'icône de Manchester United Ryan Giggs, les anciens de l'équipe de France Nicolas Anelka et Robert Pires, l'ex gardien d'Angleterre David James, le champion du monde brésilien Roberto Carlos, ou encore l'ancien international néerlandais George Boateng et le Portugais Luis Boa Morte, font aussi partie de cette équipe de prestige.

Ronaldinho, 37 ans, ballon d'Or en 2005 et vainqueur de la Coupe du Monde 2002 avec le Brésil, se dit en mission pour faire découvrir le ballon rond aux millions de jeunes Pakistanais.

"Je suis enthousiaste à l'idée de jouer au Pakistan, a-t-il assuré dans un communiqué. C'est une belle occasion pour nous de faire connaître le foot aux jeunes au Pakistan, et nous ferons de notre mieux pour atteindre ce but".

Les organisateurs espèrent aussi faire preuve de l'amélioration de la sécurité au pays des purs, longtemps déserté par les compétitions internationales en raison des attentats à répétition, dont l'un avait visé en 2009 l'équipe du Sri Lanka de cricket.

-'Image positive par le sport'-

"Nous voulons donner une image positive du Pakistan par le sport", a expliqué Ishaq Shah, qui préside Leisure League, filiale locale du groupe organisant la visite.

L'armée pakistanaise est sur le qui-vive pour assurer la sécurité de l'équipe et des matches, déployant d'importants effectifs autour des hôtels, aéroports et stades pendant le week-end, ont indiqué des responsables.

Le Pakistan figurait parmi les grandes nations du foot en Asie jusque dans les années 1970, mais faute de soutien étatique et d'infrastructures, il est retombé au 200e rang de la Fifa.

Avec l'arrivée des chaînes satellitaires diffusant des matches régulièrement depuis les années 2000, ce sport regagne toutefois en popularité.

Pour le capitaine de l'équipe nationale pakistanaise, Kaleem Ullah, "c'est une grande occasion". Cet ancien du club américain de Sacramento et du FC Dordoi Bishkek au Kirghizistan, jouera face aux stars internationales.

A Lyari, quartier défavorisé de Karachi et haut lieu du foot au Pakistan, des fans ont vidé toutes leurs économies pour assister au match. "Je veux apercevoir Ronaldinho," explique ainsi le jeune Mohammad Essa.

Avec AFP

See all News Updates of the Day

Votre page des sports avec Yacouba Ouedraogo

Votre page des sports avec Yacouba Ouedraogo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:01 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Le Cameroun obtient une place à la Coupe d'Afrique des Nations 2019

Le Cameroun obtient une place à la Coupe d'Afrique des Nations 2019
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

NBA - Golden State reprend la main, Houston en playoffs

Stephen Curry, Oakland, Californie, le 10 mars 2019

Le double-champion NBA Golden State a repris les commandes de la conférence Ouest grâce à sa victoire face à Détroit, dimanche, tandis que Houston a validé son ticket pour les playoffs en s'imposant face à La Nouvelle-Orléans.

Golden State et Denver jouent au chat et à la souris en tête de la conférence Ouest: après avoir brièvement abandonné aux Nuggets leur siège de leader samedi, les Warriors ont retrouvé le haut du classement à la faveur de leur succès contre les Pistons (121-114).

Stephen Curry, de retour dans l'effectif des Warriors après un match de repos, a inscrit 26 points, et son acolyte Klay Thompson en a ajouté 24.

Grâce à la lourde défaite de Denver à Indiana (124-88) les Warriors affichent seuls le meilleur bilan de la conférence Ouest avec 50 victoires et 23 défaites.

De son côté, Houston a assuré sa place en playoffs en venant à bout de La Nouvelle-Orléans 113 à 90.

Les Rockets, troisièmes de la conférence Ouest avec 47 victoires et 27 défaites, sont certains de terminer à l'une des huit premières places du classement, qualificatives pour les playoffs.

Les coéquipiers de James Harden atteignent ce stade de la compétition pour la septième année consécutive.

"On a été professionnels dès le début du match", s'est félicité Harden, qui n'a passé que 29 minutes sur le parquet, mais inscrit 28 points.

"Il y a eu des matches où on s'est relâchés, face à un adversaire moins fort, et on s'est fait rattraper. Ce soir, on a fait du bon boulot du début à la fin en prenant les choses en main", a ajouté le barbu le plus célèbre de la NBA, qui affiche une moyenne de 36,4 points par match cette saison.

Meilleure équipe de la saison régulière en 2017-2018, Houston avait atteint la finale de la conférence Ouest, s'inclinant face au futur champion NBA Golden State.

Les Los Angeles Clipers ont fait un pas supplémentaire vers les playoffs en disposant de New York 124 à 113 grâce à Lou Williams (29 pts), Danilo Gallinari (26 pts) et Montrez Harrell (24 pts). Après une série de cinq victoires consécutives, ils grimpent à la 5e place à l'Ouest (44v-30d).

Dans la conférence Est, rien ne va plus pour Boston qui a subi une quatrième défaite de suite face à San Antonio (115-96).

Les Spurs ont étouffé les Celtics grâce aux 48 points et 13 rebonds du pivot LaMarcus Alridge.

Boston (43v-31d), 5e à l'Est, n'est toujours pas officiellement qualifié pour les playoffs, tandis que San Antonio (43v-31d) reste 8e à l'Ouest.

Milwaukee (55v-19d) a conforté sa place de leader de la conférence Est en s'imposant facilement face à Cleveland, 127 à 105.

Giannis Antetokounmpo, favori pour le titre de meilleur joueur de la saison ("MVP"), a terminé la rencontre avec 26 points, 10 rebonds et 7 passes décisives.

Le "Greek Freak" n'a pas semblé gêné par sa récente entorse à la cheville droite, qui l'avait tenu éloigné des parquets pendant deux matches en début de semaine.

Les Bucks comptent désormais quatre matches d'avance sur Toronto (51v-23d), qui s'est fait surprendre à la dernière seconde par Charlotte (115-114).

Les Hornets se sont imposés grâce à un "buzzer beater" miraculeux de Jeremy Lamb, un panier marqué depuis sa moitié du terrain.

- Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés dimanche:

Boston - San Antonio 96 - 115

LA Lakers - Sacramento 111 - 106

La Nouvelle-Orleans - Houston 90 - 113

Toronto - Charlotte 114 - 115

Golden State - Detroit 121 - 114

Indiana - Denver 124 - 88

Milwaukee - Cleveland 127 - 105

New York - LA Clippers 113 - 124

Avec AFP

Un freestyler polonais de basket talentueux

Un freestyler polonais de basket talentueux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:25 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG