Liens d'accessibilité

Retour au Nigeria d'un influent politicien emprisonné au Royaume-Uni


Les journaux, avec les détails de la condamnation de James Ibori, sont aperçus sur un stand d'information à Lagos, 18 avril 2012.

Un des plus influents politiciens nigérians a fait son retour dans son pays après avoir purgé au Royaume-Uni quatre ans de prison pour fraude et blanchiment d'argent, indique son entourage.

"Chief James Ibori est arrivé. Il a atterri à Abuja aux premières heures du jour", a affirmé Ighoyota Amori, conseiller politique de celui qui fut de 1999 à 2007 gouverneur de l'Etat pétrolier de Delta, dans le sud du Nigeria.

Libéré à Londres en décembre après avoir purgé quatre ans d'une peine de treize ans de prison, James Ibori devait s'envoler dans la journée pour le port de Warri, dans l'Etat de Delta. "Un avion privé doit l'emmener à Warri où il doit atterrir sur l'aérodrome de Shell à Osubi", a indiqué son conseiller, qui a indiqué qu'une cérémonie de réception serait organisée ultérieurement à Oghara, sa ville natale.

Le conseiller médias du politicien nigérian, Tony Eluemunor, a confirmé son arrivée : "il est en ville, je vous tiendrai au courant plus tard", a-t-il affirmé à l'AFP.

James Ibori, 57 ans, avait été condamné en avril 2012 pour une fraude portant sur 50 millions de livres (62 million d'euros à l'époque) à l'issue d'une longue procédure au Nigeria. Il était parti en 2010 pour Dubai, aux Emirats arabes unis, d'où il a été extradé vers le Royaume-Uni.

L'opinion publique est divisée au Nigeria où certains estiment que l'ancien gouverneur devrait répondre de plusieurs affaires devant la justice nigériane.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG