Liens d'accessibilité

La manifestation organisée par un célèbre chanteur nigérian ne sera pas autorisée


Le chanteur nigérian 2Face lors d'une cérémonie à Los Angeles, le 26 juin 2011.

La police nigériane refuse d'autoriser la tenue d'une manifestation, prévue le 6 février à Lagos, à l'appel d'un célèbre musicien pour protester contre la gestion par le gouvernement de la crise économique, a annoncé jeudi un responsable policier.

"Les informations qui nous parviennent nous révèlent que des voyous prévoient de saboter la manifestation pacifique. En raison de cela, nous n'allons pas l'autoriser à se dérouler à Lagos", a déclaré à l'AFP le préfet de police de la capitale économique, Fatai Owoseni.

Le populaire chanteur 2Face - de son vrai nom Innocent Idibia - a appelé dans une vidéo postée mardi sur son compte Facebook les Nigérians à descendre dans la rue le 6 février "de façon pacifique et sensée".

"Nous savons que 2Face n'a pas les capacité de contrôler une telle foule et nous n'allons pas nous croiser les bras et regarder les choses devenir hors de contrôle", a précisé M. Owoseni.

"Il est devenu très clair que des solutions urgentes aux défis auxquels font face les Nigérians sont nécessaires", a-t-il expliqué dans cette vidéo, "les choses ne s'améliorent pas pour la majorité, nous sommes toujours au même point, pauvres et désespérés.

Il est rare dans ce pays de 190 millions d'habitants qu'une célébrité prennent aussi ouvertement une position politique, mais l'idée de manifestation lancée par 2Face a rapidement recueilli une vaste adhésion dans un pays frustré par une inflation galopante et une croissance morose.

Porté au pouvoir il y a près de deux ans lors d'élections pacifiques et démocratiques, le président Muhammadu Buhari est de plus en plus critiqué, alors que le Nigeria - première puissance économique d'Afrique jusqu'à l'effondrement des prix du baril de pétrole - traverse une grave crise économique.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG