Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Portrait de Ramazani Shadary, le dauphin de Kabila en RDC


Emmanuel Ramazani Shadary, le candidat du président Joseph Kabila pour la présidentielle du 23 décembre 2018. (Site Internet/PPRD)

Le secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) est la perle rare désignée sur le fil pour être le candidat du Front commun pour le Congo (FCC). Cette coalition soutient le successeur du président sortant Joseph Kabila.

Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement, a annoncé la nouvelle lors d'une conférence de presse.

Ce nom a mis du temps à émerger car le président Kabila se cherchait un homme qui pourrait le mettre en confiance particulièrement, pour son avenir et l’avenir de la majorité présidentielle.

Ramazani Shadary, 57 ans, avait été nommé à la tête du PPRD en février dernier, trois semaines à peine après sa nomination comme ministre de l’Intérieur.

Le président congolais avait en effet annoncé début 2018 la restructuration de son parti en vue de se mettre en ordre de bataille pour les élections.

>> Lire aussi : Joseph Kabila ne sera pas candidat à la présidentielle en RDC

Né dans le Maniema, province de la mère de Kabila, le dauphin Ramazani a tout pour rassurer le président sortant.

A sa naissance, une sage-femme du nom de la mère du président Kabila, Sifa Tabu, l’avait porté et prophétisé qu’il serait un grand-homme, selon une anecdote postée sur le site du PPRD.

Ramazani Shadary, élu député en 2006 et 2011, est dans la politique depuis longtemps.

Il était vice-gouverneur du Maniema sous le président Laurent-Désiré Kabila. Avant cela, il a aussi évolué comme cadre de l’UDPS avec Etienne Tshisekedi et membre de la société civile.

Il est cependant sur la liste des sanctions européennes contre les personnalités congolais.

Voir les commentaires (17)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG