Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Google Books : la Cour suprême des Etats-Unis donne son feu vert

Google Books

Une décision de la Cour suprême des Etats-Unis a ouvert un boulevard pour le projet de bibliothèque numérique géante de Google, qui devrait rassembler des millions d'ouvrages, freiné depuis plus d'une décennie par des recours en justice sur les droits d'auteurs.

Le projet Google Books, lancé en 2004, revient à constituer la plus grande bibliothèque numérique jamais créée. Plus de vingt millions d'ouvrages ont déjà été scannés, dont une partie seulement est libre de droits.

La plus haute juridiction des Etats-Unis a débouté, sans apporter de commentaire, un recours du syndicat américain des auteurs (Authors Guild) qui faisait appel d'une précédente décision de justice, lorsque des écrivains avaient assigné Google en justice, estimant que la numérisation d'ouvrages sans leur consentement enfreignait leurs droits d'auteur. La justice américaine avait déjà donné raison à Google.

Sans autoriser directement le géant californien à réaliser son projet Google Books, la décision de la Cour suprême lui permet donc de le poursuivre en consolidant ce précédent arrêt daté de 2013.

"Nous sommes reconnaissants que la Cour (suprême) ait décidé de consolider la décision de la Cour d'appel qui avait conclu que Google Books a un effet transformateur et est en adéquation avec la loi sur les droits d'auteur", a réagi le groupe de Mountain View.

Ce nouveau "produit", a poursuivi Google dans son communiqué, offre une "nouvelle manière de trouver et d'acheter des livres tout en améliorant les intérêts des auteurs".

Google Books est présenté comme un outil de recherche qui permet de balayer le contenu de millions de livres. Il ne propose que des extraits aux internautes, pas leur totalité, et renvoie vers des liens permettant de les acheter.

La décision de la Cour suprême met fin à une bataille judiciaire qui dure depuis plus d'une décennie.

Dès 2005, trois auteurs américains, Jim Bouton, Betty Miles et Joseph Goulden avaient assigné Google en justice contre ce projet.

Déboutés dans un premier temps en novembre 2013, une Cour d'appel avait confirmé cette décision en octobre dernier.

Le juge fédéral Denny Chin avait alors considéré que Google Books offrait une "utilisation équitable" sans fournir "un substitut véritable" à ces ouvrages protégés par le code américain sur le droit d'auteur.

Les auteurs contestaient par ailleurs le fait que Google mette les ouvrages numérisés à disposition de bibliothèques avec lesquelles il a passé des accords.

Les soutiens du géant de l'informatique estiment eux que le projet gigantesque va bénéficier autant au grand public qu'aux chercheurs.

Krista Cox, de l'association des bibliothèques de recherche, a ainsi salué dans un tweet la décision de lundi, évoquant une "victoire de l'utilisation équitable".

"Il s'agit d'une issue formidable pour les bibliothèques et le public", a abondé Nancy Sims, de l'université du Minnesota.

Le syndicat des auteurs a lui exprimé sa déception: "Aveuglé par les arguments sur les bénéfices pour le public, la décision (...) nous indique que Google, et non les auteurs, mérite de tirer profit de la numérisation de leurs livres".

La Cour "n'a pas compris l'importance des marchés émergents des livres et extraits de livres en ligne", a estimé Mary Rasenberger, directrice du syndicat. "Elle n'a pas saisi la menace très réelle que pose cette décision pour les auteurs. Le prix à payer pour ce bénéfice de court-terme pour le public pourrait bien être l'avenir de la vitalité de la culture américaine".

Avec AFP

Toutes les actualités

Une fusillade fait plusieurs morts dans une brasserie aux Etats-Unis

Policiers et responsables des urgences sur la scène d'une fusillade au siège de la brasserie Molson Coors à Milwaukee, Wisconsin, le 26 février 2020. (Mark Hoffman/Milwaukee Journal Sentinel/USA TODAY NETWORK via REUTERS)

Au moins six personnes ont été tuées dans une fusillade mercredi dans l'enceinte d'une brasserie de bière dans le nord des Etats-Unis, ainsi que le tireur présumé, a rapporté le journal Milwaukee Journal Sentinel.

La police de Milwaukee, la plus grande ville de l'Etat du Wisconsin où se sont déroulés les faits, a tweeté intervenir sur un "événement grave" et a demandé au public de se tenir à distance. Les autorités n'ont confirmé aucun bilan de victimes.

La fusillade s'est passée au siège local de la société Molson Coors, selon la chaîne WISN 12 et l'antenne locale de Fox News. L'entreprise est en pleine restructuration et le tireur, qui avait été licencié mercredi, portait une combinaison de travail de la société, a précisé Fox 6.

Deux ans après la fusillade de Parkland, les familles se souviennent
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:55 0:00

Des dizaines de véhicules de secours et de nombreux policiers armés ont été dépêchés sur place, selon des images diffusées par les télévisions.

Plusieurs établissements scolaires aux alentours ont été placés en alerte et bouclés selon le protocole en vigueur.

"La garderie a été placée en état de confinement à 14h20. Nous n'avons rien entendu mais nous voyons deux véhicules de police par la fenêtre", a déclaré à l'AFP Bre Townsend, une éducatrice d'un établissement accueillant des enfants près de la brasserie.

L'art du Sahel à l’honneur au musée MET Museum à New York

L'art du Sahel à l’honneur au musée MET Museum à New York
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:04 0:00

Le FBI encourage les femmes au sein de son organisation

Le FBI encourage les femmes au sein de son organisation
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:00 0:00

Primaires démocrates: Sanders attaqué par ses rivaux

Primaires démocrates: Sanders attaqué par ses rivaux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:35 0:00

Primaires démocrates: débat "chaotique" en Caroline du Sud

Primaires démocrates: débat "chaotique" en Caroline du Sud
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:01 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG