Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Tunisie

Débat télévisé entre les candidats tunisiens, une première

Des Tunisiens remplissent les bordereaux de vote à Tunis, Tunisie, le 16 juillet 2012.

La Tunisie organisera trois débats télévisés incluant les 26 candidats à l'élection présidentielle du 15 septembre, une première dans le pays, et un évènement rare dans le monde arabe.

Ces débats sont organisés par la chaîne de télévision nationale Wataniya, la haute autorité de l'audiovisuel (Haica), et la commission électorale tunisienne (Isie), avec l'appui d'une ONG dont le but est de promouvoir la démocratie, Munathara.

"On essaie de permettre aux électeurs de se faire par eux-mêmes une image plus précise de chaque candidat", a déclaré Lassaad Dahech, PDG de Wataniya.

Les trois débats d'une durée de 2h30 chacun, auront lieu les trois derniers jours de la campagne, le 11, 12 et 13 septembre. Ils donneront à chacun un temps de parole équivalent et seront diffusés en direct sur Wataniya et plusieurs chaînes locales.

"C'est la première fois qu'on organise un débat politique (entre les candidats, ndlr) pendant les élections en Tunisie", a souligné Nouri Lajmi, président de la Haica.

En 2014, lors de la première présidentielle de l'après-Révolution, certains candidats avaient débattu individuellement avec des électeurs.

"L'organisation des débats vise à renforcer la démocratie en Tunisie", a indiqué Belabbed Benkerida, fondateur de l'ONG Munathara.

Lors de ce deuxième scrutin démocratique au suffrage universel, 26 candidats s'affronteront. L'un des principales têtes d'affiche, Nabil Karoui, est en prison.

Toutes les actualités

Le président tunisien annonce une première nomination après 4 jours d’attente

Le président tunisien annonce une première nomination après 4 jours d’attente
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:14 0:00

La crise tunisienne menace ses acquis démocratiques

La crise tunisienne menace ses acquis démocratiques
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:12 0:00

Les Etats-Unis se disent "préoccupés" par la crise politique qui secoue la Tunisie

Les Etats-Unis se disent "préoccupés" par la crise politique qui secoue la Tunisie
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:35 0:00

Tunisie: crise constitutionnelle dans un pays miné par la pandémie

Tunisie: crise constitutionnelle dans un pays miné par la pandémie
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:24 0:00

Les Etats-Unis appellent au respect des "principes démocratiques" en Tunisie

La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, lors d'un point de presse dans la salle de briefing de la Maison Blanche à Washington, jeudi 22 juillet 2021.

Les Etats-Unis, "préoccupés" par la crise politique qui secoue la Tunisie, appellent au respect des "principes démocratiques" dans le pays, a dit lundi la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki.

Interrogée lors d'un point presse pour savoir si Washington estimait être en présence d'un coup d'Etat, elle a souligné qu'il s'agissait là d'une "définition juridique", et que cette question était examinée par le département d'Etat.

Le président tunisien Kais Saied a limogé lundi le ministre de la Défense, au lendemain de sa décision de suspendre les activités du Parlement et de limoger le Premier ministre, aggravant la crise dans laquelle la jeune démocratie est plongée depuis des mois.

Après une journée de manifestations dimanche dans de nombreuses villes du pays contre la gestion de l'épidémie de coronavirus par le gouvernement de Hichem Mechichi, le président Saied a limogé ce dernier et annoncé "le gel" des activités du Parlement pour 30 jours.

Voir plus

XS
SM
MD
LG