Liens d'accessibilité

Nouvelles manifestations contre l’impunité en Guinée


Plusieurs milliers de manifestants sont à nouveau sortis mercredi dans les rues de Conakry pour protester contre l’impunité en Guinée.

Les manifestants sont venus de plusieurs axes de la capitale guinéenne, répondant ainsi à l’appel de l’opposition.

Un manifestant brandit une pancarte indiquant "Non à l’utilisation des armes à feu contre les Guinéens," Conakry, 4 octobre 2017. (VOA/Zakaria Camara)
Un manifestant brandit une pancarte indiquant "Non à l’utilisation des armes à feu contre les Guinéens," Conakry, 4 octobre 2017. (VOA/Zakaria Camara)

La marche a démarré en banlieue de Conakry, à la Tanerie. Elle s'est poursuivie jusqu'à Hamdallaye en passant par l'aéroport Conakry Gbessia.

"Nous manifestons pour exiger qu'on mette un terme à l'impunité, pour réclamer justice pour les 83 personnes tuées lors des manifestations," a déclaré à VOA Afrique le leader de l’opposition Cellou Dalein Diallo présent au milieu de manifestants.

"Non à l’utilisation des armes à feu contre les Guinéens," indiquaient certaines pancartes brandies par dans la manifestation.

Le leader de l’opposition Cellou Dalein Diallo présent au milieu de manifestants, Conakry, Guinée, 4 octobre 2017. (VOA/Zakaria Camara)
Le leader de l’opposition Cellou Dalein Diallo présent au milieu de manifestants, Conakry, Guinée, 4 octobre 2017. (VOA/Zakaria Camara)

Aucun n’incident n’a encore été signalé.

La police est présente pour encadrer la manifestation pacifique.

Les Guinéens exigent depuis quelques temps que les enquêtes entamées après les différentes répressions aboutissent.

La semaine dernière, plusieurs manifestations ont eu lieu pour exiger un procès sur le massacre du 28 septembre 2009.

Des morts ont été enregistrés dont un élève tué par balle.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG