Liens d'accessibilité

Plusieurs dizaines de morts après des tombées de neige en Afghanistan


Des Afghans mettent en neige sur le côté d'une route pour déblayer le passage, en Afghanistan, le 5 février 2017. (VOA)

Les abondantes chutes de neige enregistrées depuis jeudi sur l'Afghanistan déjà fait plusieurs dizaines de morts au moins, mais le bilan pourrait évoluer avec la progression des secours vers les villages les plus reculés, ont indiqué des responsables dimanche.

En fin d'après-midi dimanche, le ministère des Catastrophes naturelles dénombrait "54 morts et 52 blessés dans des avalanches ou à cause du froid dans 22 provinces", a rapporté à l'AFP le responsable de la communication Mohammad Omar Mohammadi.

Le gouvernement a décrété la journée fériée pour les services publics et les écoles.

Par ailleurs "168 maisons et 340 têtes de bétail ont été perdues" selon le ministère, une autre source faisant état de 600 têtes emportées par les avalanches dans le Badakhshan (nord-est).

"De fortes chutes de neige ont été enregistrées dans 22 provinces (sur 34)" dont les plus touchées ont été au centre celles de Sar-e-Pul, Wardak, Ghazni, Bamiyan, Parwan, au nord Samangan, au nord-est le Badakhshan et le Nuristan et enfin la province de Laghman dans l'est, a-t-il détaillé à l'AFP.

Mais de façon très exceptionnelle, même la province méridionale de Kandahar a reçu de la neige.

"D'après nos informations, 18 personnes ont péri dans des avalanches au Badakhshan et des dizaines d'autres sont toujours prises au piège par les routes enneigées, que nous essayons de secourir" a ajouté le porte-parole.

Le bureau du gouverneur du Badakhshan a évoqué 20 morts en trois jours dans cette province, la plus montagneuse et la plus haute du pays dans le massif de l'Hindu Kush, avec des sommets à près de 8.000 m d'altitude.

A Parwan, juste au nord de Kaboul, le porte-parole du gouverneur Wahid Sediqqi a dénombré "16 tués et cinq blessés par les chutes de neige et les avalanches".

"Les secours et les équipes médicales ont été dépéchés sur place pour apporter une première aide d'urgence aux familles touchées" a-t-il ajouté.

Mais la neige s'est égalemeent abattue sans faire de victimes toute la nuit de samedi à dimanche sur Kaboul, avec une couche de 30 à 40 cm inédite depuis cinq ans au moins.

Les avalanches mortelles sont fréquentes en Afghanistan en hiver, mais les opérations de secours sont entravées par le manque d'équipement adéquat. Et l'extrême pauvreté des habitants les prive d'abri et de protection efficaces contre les intempéries et le froid.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG