Liens d'accessibilité

Plus de 25 millions d'Africains vivent avec le sida en 2017


Le sida touche plus de 25 millions d'Africain selon les chiffres d'ONUSIDA de 2016.

Pour la journée internationale du sida, VOA Afrique fait le point sur l'évolution de l'infection sur le continent africain.

"En cette Journée mondiale de lutte contre le sida, nous mettons en lumière l’importance du droit à la santé et les défis auxquels sont confrontées les personnes séropositives en réclamant ce droit", a déclaré Michel Sidibé, directeur de ONUSIDA dans un communiqué.

Afrique de l'Ouest et Afrique centrale

En 2016, il y avait 6,1 millions de personnes vivent avec le VIH en Afrique de l'Ouest et centrale, dont 56 % sont des femmes.

Près de 370.000 nouvelles infections sont détectées, mais elles ont diminué de 9 % entre 2010 et 2016. À noter, 310.000 personnes sont mortes de maladies liées au sida en 2016, bien que le nombre de décès a diminué de 21 %,

De même que dans l'Est et dans le Sud, 2,1 millions de personnes ont eu accès à un traitement antirétroviral, soit 35 % de toutes les personnes vivant avec le VIH dans la région.

Il y avait 60.000 nouvelles infections par le VIH chez les enfants d'Afrique de l'Ouest et centrale en 2016, une chiffre en diminution avec 33 % de nouvelles infections en moins.

Afrique de l'Est et du Sud

En 2016, il y avait 19,4 millions de personnes vivant avec le VIH en Afrique orientale et australe et parmi elles, les femmes et les filles représentent plus de la moitié (59 %).

Mais l'infection tue toujours en Afrique de l'Est et du Sud et l'ONUSIDA a annoncé que 420.000 personnes sont mortes de maladies liées au sida en 2016, malgré une diminution de 42 %.

Face au virus, les procédures médicales sont davantage utilisées et 11,7 millions de personnes ont eu accès au traitement antirétroviral, soit 60 % de toutes les personnes vivant avec le VIH dans la région, dont 67 % des femmes adultes (15 ans et plus) et 51 % des hommes adultes.

Du côté des enfants, 77 000 nouvelles infections ont été détectées bien que, depuis 2010, il y a eu une diminution de 56 % des nouvelles infections par le VIH chez les enfants dans la région.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG