Liens d'accessibilité

Plus de 1,2 million de personnes affectées par l'ouragan Irma

  • VOA Afrique

L'ouragan Irma sur l'île de Puerto Rico, le 6 septembre 2017.

Quelque 1,2 million de personnes ont d'ores et déjà été affectées par l'ouragan Irma, un nombre qui pourrait grimper à 26 millions, faisant état d'un bilan de dix morts.

"Nos pires craintes concernent Barbuda et d'autres endroits" dévastés par l'ouragan qui a transformé les îles caribéennes de Barbuda et Saint-Martin en champs de ruines, a déclaré Walter Cotte, directeur pour les Amérique de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

L'ouragan "pourrait avoir déjà affecté un nombre estimé à 1,2 million de personnes et constitue une menace sérieuse pour des millions d'autres", a souligné la fédération.

En République Dominicaine, à Haïti et à Cuba, un "nombre estimé à 26 millions de personnes pourraient être exposées à des vents destructeurs et des pluies torrentielles", s'est alarmée l'organisation basée à Genève.

"Au moins dix personnes sont considérées comme ayant été tuées" par l'ouragan au cours des dernières 36 heures, a ajouté le communiqué.

Une première aide d'urgence de 600.000 francs suisses (631.000 dollars, 525.000 euros) a été dégagée pour participer aux efforts destinés à préserver la population en prévision de l'arrivée de l'ouragan en République Dominicaine et à Haïti, menacés par la tempête, selon la Croix-Rouge.

"Les habitants des Caraïbes auront besoin de notre aide pour affronter et se remettre de cet ouragan", a souligné M. Cotte, précisant que son organisation préparait déjà une mobilisation massive impliquant plusieurs pays pour venir au secours des sinistrés.

Trump exprime sa "vive inquiétude"

Le président américain Donald Trump a exprimé sa "vive inquiétude" à l'approche de l'ouragan Irma, d'une intensité inédite, qui a déjà causé de graves dégâts dans les Caraïbes et fait plusieurs morts.

"Nous somme très inquiets, nous travaillons très dur", a-t-il déclaré dans le Bureau ovale à Washington. "La Floride est aussi bien préparée que possible, maintenant il reste juste à savoir ce qui va se passer", a ajouté le président alors qu'Irma doit frapper cet Etat du sud-est des Etats-Unis ce week-end.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG