Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Les trophées individuels de la saison NBA 2016-2017

Russell Westbrook (au centre), Oklahoma City, le 19 décembre 2016.

Récapitulatif des trophées pour la saison 2016-17 du Championnat NBA, décernés lundi à New York.

. Meilleur joueur (MVP) de la saison: Russell Westbrook (Oklahoma City)

. Meilleur défenseur de la saison: Draymond Green (Golden State)

. Meilleur entraîneur de la saison: Mike d'Antoni (Houston)

. Joueur ayant le plus progressé: Giannis Antetokounmpo (Milwaukee)

. Rookie (meilleur débutant) de la saison: Malcolm Brogdon (Milwaukee)

. Sixième joueur (meilleur remplaçant) de la saison: Eric Gordon (Houston)

. Meilleur coéquipier: Dirk Nowitzki (Dallas)

. Joueur le plus fair-play: Kemba Walker (Charlotte)

. Meilleure prestation de la saison: Klay Thompson (Golden State), 60 points en 29 minutes de jeu contre Indiana le 5 décembre 2016

Russell Westbrook, mille tonnerres

Quand Russell Westbrook entre sur le terrain, il ne fait jamais semblant: survolté, intransigeant, féroce même, le meneur d'Oklahoma City, nommé lundi meilleur joueur du Championnat 2016-17, étourdit depuis neuf saisons déjà la NBA.

Sous le maillot du Thunder il fait régulièrement tomber la foudre sur ses adversaires, plus rarement sur ses coéquipiers et bien plus souvent, avec un malin plaisir, sur ces journalistes qu'il n'apprécie guère.

A 28 ans, Westbrook, fine moustache d'éternel adolescent et regard glaçant, n'est pas le joueur le plus populaire et le plus sympathique de la NBA, de très loin, et ne s'en formalise pas. Mieux, il l'assume complétement.

"Ce qui compte pour moi c'est de gagner et d'être sûr de donner chaque soir tout ce que j'ai en moi", répète-t-il souvent.

"C'est un mec intense", a résumé récemment l'un des entraîneurs-adjoints d'OKC.

Pour percer dans le Championnat le plus relevé de la planète, le gamin de Long Beach, dans la banlieue de Los Angeles, n'a eu d'autre choix que de s'entraîner plus et d'en vouloir plus que les autres stars actuelles, LeBron James, Stephen Curry ou Kevin Durant, aux gabarit et/ou au talent naturel hors-normes.

Trop petit, trop frêle, ce fils d'un employé d'une boulangerie industrielle qui l'a mené, dès le plus jeune âge, sur les playgrounds de leur quartier, est passé longtemps inaperçu. Tout un symbole, au sortir du lycée, il a décroché in extremis, après le désistement d'un autre joueur, une place à UCLA, l'une des prestigieuses universités de Los Angeles.

Après une première saison sans relief sous le maillot des Bruins, il explose, physiquement pour atteindre sa taille actuelle (1,91 m), et dans le jeu avec des dunks spectaculaires et une rage de vaincre qui tapent dans l'oeil des recruteurs de NBA.

Meilleur joueur: les dix derniers lauréats

Les dix derniers lauréats du titre de meilleur joueur (MVP) du Championnat NBA, après l'attribution du trophée 2017 lundi à New York:

2008: Kobe Bryant (Lakers)

2009: LeBron James (Cleveland)

2010: LeBron James (Cleveland)

2011: Derrick Rose (Chicago)

2012: LeBron James (Miami)

2013: LeBron James (Miami)

2014: Kevin Durant (Oklahoma City)

2015: Stephen Curry (Golden State)

2016: Stephen Curry (Golden State)

2017: Russell Westbrook (Oklahoma City)

Les joueurs les plus récompensés

1. Kareem Abdul-Jabbar (Milwaukee/Lakers) 6 (1971, 1972, 1974, 1976, 1977, 1980)

2. Bill Russell (Boston) 5 (1958, 1961, 1962, 1963, 1965)

. Michael Jordan (Chicago) 5 (1988, 1991, 1992, 1996, 1998)

4. Wilt Chamberlain (Philadelphie) 4 (1960, 1966, 1967, 1968)

. LeBron James (Cleveland/Miami) 4 (2009, 2010, 2012, 2013)

Avec AFP

See all News Updates of the Day

Votre page des sports avec Yacouba Ouedraogo

Votre page des sports avec Yacouba Ouedraogo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:01 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Le Cameroun obtient une place à la Coupe d'Afrique des Nations 2019

Le Cameroun obtient une place à la Coupe d'Afrique des Nations 2019
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

NBA - Golden State reprend la main, Houston en playoffs

Stephen Curry, Oakland, Californie, le 10 mars 2019

Le double-champion NBA Golden State a repris les commandes de la conférence Ouest grâce à sa victoire face à Détroit, dimanche, tandis que Houston a validé son ticket pour les playoffs en s'imposant face à La Nouvelle-Orléans.

Golden State et Denver jouent au chat et à la souris en tête de la conférence Ouest: après avoir brièvement abandonné aux Nuggets leur siège de leader samedi, les Warriors ont retrouvé le haut du classement à la faveur de leur succès contre les Pistons (121-114).

Stephen Curry, de retour dans l'effectif des Warriors après un match de repos, a inscrit 26 points, et son acolyte Klay Thompson en a ajouté 24.

Grâce à la lourde défaite de Denver à Indiana (124-88) les Warriors affichent seuls le meilleur bilan de la conférence Ouest avec 50 victoires et 23 défaites.

De son côté, Houston a assuré sa place en playoffs en venant à bout de La Nouvelle-Orléans 113 à 90.

Les Rockets, troisièmes de la conférence Ouest avec 47 victoires et 27 défaites, sont certains de terminer à l'une des huit premières places du classement, qualificatives pour les playoffs.

Les coéquipiers de James Harden atteignent ce stade de la compétition pour la septième année consécutive.

"On a été professionnels dès le début du match", s'est félicité Harden, qui n'a passé que 29 minutes sur le parquet, mais inscrit 28 points.

"Il y a eu des matches où on s'est relâchés, face à un adversaire moins fort, et on s'est fait rattraper. Ce soir, on a fait du bon boulot du début à la fin en prenant les choses en main", a ajouté le barbu le plus célèbre de la NBA, qui affiche une moyenne de 36,4 points par match cette saison.

Meilleure équipe de la saison régulière en 2017-2018, Houston avait atteint la finale de la conférence Ouest, s'inclinant face au futur champion NBA Golden State.

Les Los Angeles Clipers ont fait un pas supplémentaire vers les playoffs en disposant de New York 124 à 113 grâce à Lou Williams (29 pts), Danilo Gallinari (26 pts) et Montrez Harrell (24 pts). Après une série de cinq victoires consécutives, ils grimpent à la 5e place à l'Ouest (44v-30d).

Dans la conférence Est, rien ne va plus pour Boston qui a subi une quatrième défaite de suite face à San Antonio (115-96).

Les Spurs ont étouffé les Celtics grâce aux 48 points et 13 rebonds du pivot LaMarcus Alridge.

Boston (43v-31d), 5e à l'Est, n'est toujours pas officiellement qualifié pour les playoffs, tandis que San Antonio (43v-31d) reste 8e à l'Ouest.

Milwaukee (55v-19d) a conforté sa place de leader de la conférence Est en s'imposant facilement face à Cleveland, 127 à 105.

Giannis Antetokounmpo, favori pour le titre de meilleur joueur de la saison ("MVP"), a terminé la rencontre avec 26 points, 10 rebonds et 7 passes décisives.

Le "Greek Freak" n'a pas semblé gêné par sa récente entorse à la cheville droite, qui l'avait tenu éloigné des parquets pendant deux matches en début de semaine.

Les Bucks comptent désormais quatre matches d'avance sur Toronto (51v-23d), qui s'est fait surprendre à la dernière seconde par Charlotte (115-114).

Les Hornets se sont imposés grâce à un "buzzer beater" miraculeux de Jeremy Lamb, un panier marqué depuis sa moitié du terrain.

- Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés dimanche:

Boston - San Antonio 96 - 115

LA Lakers - Sacramento 111 - 106

La Nouvelle-Orleans - Houston 90 - 113

Toronto - Charlotte 114 - 115

Golden State - Detroit 121 - 114

Indiana - Denver 124 - 88

Milwaukee - Cleveland 127 - 105

New York - LA Clippers 113 - 124

Avec AFP

Un freestyler polonais de basket talentueux

Un freestyler polonais de basket talentueux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:25 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG