Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

RDC

Naufrage en RDC: au moins 32 morts, le propriétaire arrêté

Le bateau Akonkwa 1 sur le lac Kivu où un canot a chaviré causant la mort et la disparition de plusieurs personnes entre Goma et Bukavu, dans l’est de la RDC. VOA/Charly Kasereka

Au moins 32 personnes sont mortes et plusieurs dizaines sont portées disparues dans le naufrage d'une embarcation sur le lac Mai-Ndombe dans l'ouest de la République démocratique du Congo, a-t-on appris lundi d'une source locale qui ajoute que le propriétaire a été arrêté.

"Il y a 32 morts (et) 183 rescapés", a indiqué à l'AFP le maire d'Inongo (localité riveraine du lac), Simon Mbo Wemba, joint par l'AFP.

Le bilan pourrait être bien plus lourd : "Le +manifeste+ présenté aux services a fait état de 113 passagers enregistrés. Mais les rescapés parlent de 350 à 400 passagers à bord".

Le naufrage a eu lieu samedi soir sur le lac de Mai-Ndombe, dans la province du même nom.

L'embarcation était une "baleinière" en bois à fond plat, à savoir une sorte de pirogue ou de péniche de 15 à 30 mètres de long sur 2 à 6 mètres de large.

"La baleinière vétuste ne pouvait plus naviguer. On ne pouvait plus l'utiliser", a précisé le maire d'Inongo affirmant que l'embarcation a chaviré sous la force d'une vague. "Le capitaine de la baleinière est arrêté".

Ce type de naufrage d'une embarcation vétuste et surchargée est fréquent en République démocratique du Congo.

Mi-avril, au moins quinze personnes avaient été tuées et des dizaines d'autres portées disparues dans le naufrage d'une embarcation entre Goma et le territoire de Kalehe sur le lac Kivu (est).

Au chevet des victimes, le président congolais Félix Tshisekedi avait annoncé le port obligatoire de gilets de sauvetage par les passagers voyageant sur le lac Kivu.

Immense pays de 2,3 millions de km2, la RDC ne compte que très peu de routes praticables. Les déplacements se font donc souvent sur le fleuve Congo, ses affluents et les lacs.

Toutes les actualités

Urbanisme et innovation à Kinshasa

Urbanisme et innovation à Kinshasa
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:18 0:00

Mort de Sylvestre Madacumura : réaction du général Richard Kasonga

Mort de Sylvestre Madacumura : réaction du général Richard Kasonga
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:27 0:00

Sylvestre Mudacumura, chef de la rébellion rwandaise des FDLR, tué en RDC

Sylvestre Mudacumura, chef de la rébellion rwandaise des FDLR, tué en RDC
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00

Le climat des affaires en RDC s’est drastiquement amélioré selon le DG de l’Anapi, Nkinzo

Le climat des affaires en RDC s’est drastiquement amélioré selon le DG de l’Anapi, Nkinzo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:19:38 0:00

Le chef de la rébellion rwandaise FDLR tué par l'armée congolaise

Des membres de l'armée congolaise près de Goma, le 27 octobre 2013.

Le commandant des rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), Sylvestre Mudacumura, recherché par la justice internationale, a été abattu dans la nuit de mardi à mercredi par l'armée congolaise dans l'est de la République démocratique du Congo.

"Sylvestre Mudacumura a été neutralisé de manière définitive par notre armée. Il a été abattu dans la nuit de mardi à mercredi dans le groupement Bwito", dans le territoire de Rutshuru, province du Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP le générale Léon-Richard Kasonga, porte-parole de l'armé.

Sylvestre Mudacumura, chef de la rébellion rwandaise des FDLR, tué en RDC
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00

"La neutralisation de Sylvestre Mudacumura est une bonne nouvelle pour l'armée congolaise car il était à la tête de la branche radicale des FDLR qui s'est opposée au rapatriement volontaire au Rwanda. Sa neutralisation est un signal fort pour les autres rebelles", a ajouté l'officier sur le compte Twitter de l'armée.

Sylvestre Mudacumura était le commandant suprême des FDLR, dont les combattants sont disséminés dans les provinces congolaises du Nord et du Sud-Kivu ainsi que dans le nord du Katanga. La rébellion rwandaise des FDLR a été créée par des Hutu rwandais réfugiés dans l'est de la RDC après le génocide des Tutsi au Rwanda de 1994 (qui a fait plus de 800.000 morts selon l'ONU).

Ils sont opposés au pouvoir de Kigali. Les fondateurs de ce mouvement, ainsi qu'un certain nombre de ses plus anciens combattants, sont recherchés par la justice internationale qui les accuse d'avoir pris une part active au génocide et aux massacres des Hutus modérés.

Les FDLR n'ont pas mené d'action militaire d'envergure au Rwanda depuis 2001. Ils sont régulièrement accusés de commettre des atrocités contre les civils dans les zones sous leur contrôle dans l'est de la RDC, de recruter de force des enfants et de piller des villages, en plus de se livrer à de lucratifs trafics d'or et de bois.

Voir plus

XS
SM
MD
LG