Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Rihanna nommée personnalité humanitaire de l'année par Harvard

Rihanna aux Grammy Awwards le 12 février 2017.

La superstar du R&B Rihanna est connue pour ses chansons à succès et ses tenues affriolantes, mais l'université américaine de Harvard a honoré une autre facette de sa personnalité en lui décernant un prix humanitaire.

La chanteuse originaire de La Barbade recevra son prix en mains propres sur le campus de la prestigieuse institution le 28 février.


"Rihanna, grâce à son travail caritatif a construit un centre d'oncologie et de médecine nucléaire de tout premier ordre pour diagnostiquer et traiter le cancer du sein à l'hôpital Queen Elizabeth de Bridgetown, à La Barbade", a souligné le directeur de la fondation Harvard, S. Allen Counter.

La chanteuse a aussi mis en place un programme destiné à payer les frais universitaires pour les étudiants des Caraïbes qui partent étudier aux Etats-Unis. Elle soutient également les efforts pour offrir aux filles un meilleur accès à l'éducation dans les pays en voie de développement.

"C'est pour ces initiatives philanthopiques et d'autres actes de partage que les étudiants et la Fondation Harvard ont choisi d'honorer Rihanna avec le titre de Personnalité humanitaire de l'année 2017", a repris M. Counter.

Les récipiendaires précédents incluent l'ancien secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, la jeune prix Nobel de la paix pakistanaise Malala Yousafzai ou le chanteur Lionel Richie.

De son vrai nom Robyn Rihanna Fenty, la chanteuse a vendu plus de 200 millions de disques, a remporté huit Grammy Awards et 14 de ses chansons ont occupé la tête des classements des meilleures ventes.

Grande fan de mode, elle a également lancé une ligne de vêtements en collaboration avec la marque Puma.

Avec AFP

Toutes les actualités

Malgré les scènes de violence, de nombreuses manifestations sont restées pacifiques

Malgré les scènes de violence, de nombreuses manifestations sont restées pacifiques
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:49 0:00

Correspondant VOA: manifestations à la Maison Blanche

Correspondant VOA: manifestations à la Maison Blanche
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:11 0:00

Affaire George Floyd: des critiques de tous les coins du monde

Affaire George Floyd: des critiques de tous les coins du monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:19 0:00

Affaire George Floyd: l'État du Minnesota aggrave les chefs d'accusation contre le principal accusé

Le procureur général du Minnesota, Keith Ellison, lors d'une conférence de presse à St Paul (Minnesota) sur l'enquête relative à la mort de George Floyd. (Photo: AP)

Le procureur général de l'État du Minnesota, Keith Ellison, a augmenté mercredi les charges pénales contre l'ancien policier de Minneapolis accusé d’avoir causé la mort de George Floyd.

Ainsi Derek Chauvin, l’ex-policier en question, est désormais accusé de meurtre au second degré ; par ailleurs, les trois autres policiers présents sur les lieux — Tou Thao, J. Alexander Kueng and Thomas Lane — ont été inculpés de complicité de meurtre.

La nouvelle a été révélée lors d'une conférence de presse durant laquelle M. Ellison, qui est lui-même Afro-Américain, a expliqué son raisonnement.

"Nous croyons fermement que ces développements sont dans l'intérêt de la justice pour M. Floyd, sa famille, cette communauté et notre État", a-t-il déclaré. "George Floyd est important. Il était aimé, c’était un être cher pour sa famille et sa vie avait de la valeur", a ajouté M. Ellison.

Ces charges supplémentaires sont autorisées par la jurisprudence américaine car, pour tout crime présumé, plusieurs autorités peuvent se déclarer compétentes.

À l'origine, M. Chauvin n'avait été inculpé que par le procureur du comté. Désormais, le procureur général de l'État, qui est élu séparément du gouverneur, a ajouté ses propres chefs d’accusations. Une enquête fédérale est également en cours, bien qu'elle ne porte que sur les éventuelles violations des droits civils.

Selon Pioneer Press, le procureur général démocrate a pris l'affaire en main il y a seulement deux jours, à la demande du gouverneur Tim Walz, qui est aussi du parti démocrate.

M. Ellison, 56 ans, est un avocat de formation. Il a pris le poste de procureur général du Minnesota en 2019 après avoir servi pendant 12 ans comme membre élu du Congrès fédéral. Homme pieux qui souscrit à la foi musulmane, M. Ellison a également occupé les fonctions de vice-président du parti démocrate de 2017 à 2018.

Rallye Black Lives Matter au Cap

Rallye Black Lives Matter au Cap
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:37 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG