Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

USA: le chanteur Chris Brown arrêté, de nouveau accusé de violences

Chris Brown donne un spectacle à East Rutherford, N.J., le 7 juin 2015.

Le chanteur américain de R&B Chris Brown, connu pour ses nombreux démêlés avec la justice, a été arrêté mardi, soupçonné d'agression avec une arme létale, selon la police de Los Angeles.

La police a perquisitionné plus tôt dans la journée son domicile de Tarzana, dans l'agglomération de Los Angeles, à la suite d'un appel d'urgence dans la nuit de lundi à mardi.

D'après plusieurs médias américains, la femme qui a appelé aurait déclaré que Chris Brown avait pointé vers elle une arme à feu.

Dans la matinée, après avoir refusé dans un premier temps l'entrée de la police chez lui sans mandat de perquisition, Chris Brown avait publié des vidéos sur Instagram dans lesquelles il traçait un parallèle entre lui et le mouvement Black Lives Matter, qui dénonce les violences policières contre les Noirs.

"Vous devez arrêter ce jeu où vous faites de moi le Méchant ici, comme si je devenais fou. Ce n'est pas le cas", y lance le chanteur, visiblement en colère dans cette vidéo.

"Quand vous allez recevoir le mandat (de perquisition), vous allez monter (chez moi) et vous n'allez rien trouver, bande d'idiots", ajoute-t-il. "Vous êtes le pire gang du monde, vous la police".

Le chanteur de R&B, dont les titres "Run It!" et "Kiss Kiss" ont été en tête des ventes musicales aux Etats-Unis, connaît depuis des années de nombreux démêlés avec la justice, le plus célèbre étant sa condamnation pour avoir frappé celle qui était alors sa petite amie, la pop-star Rihanna, avant la cérémonie des Grammy Awards 2009.

En 2014, il avait plaidé coupable d'avoir agressé un homme devant un hôtel de Washington et plus tôt cette année il a été accusé d'avoir été violent envers une femme à Las Vegas.

Accusé de fraude l'an dernier aux Philippines pour n'avoir pas donné un concert, il avait là aussi exprimé sa colère sur Instagram, tout en attendant de quitter le pays.

Avec AFP

Toutes les actualités

La gestion du coronavirus, un enjeu majeur de la présidentielle américaine

La gestion du coronavirus, un enjeu majeur de la présidentielle américaine
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:25 0:00

La commission des débats va couper les micros des candidats

La commission des débats va couper les micros des candidats
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:58 0:00

Le Sénat votera lundi sur la juge nommée par Trump à la Cour suprême

La juge Amy Coney Barrett, candidate du président Donald Trump à la Cour suprême, au centre, rencontre le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, au Capitole, le 29 septembre 2020 à Washington.

Le Sénat américain se prononcera lundi, huit jours avant l'élection présidentielle, sur la candidature de la juge Amy Coney Barrett nommée par Donald Trump à la Cour suprême, a annoncé mardi le chef de la chambre haute du Congrès.

"Nous voterons lundi prochain pour confirmer la juge Barrett", a déclaré le sénateur républicain Mitch McConnell lors d'un point-presse.

"Cela sera un autre accomplissement majeur dans notre effort pour nommer dans les tribunaux fédéraux des hommes et des femmes qui croient en la notion étrange que leur travail de juge est de suivre la loi", a-t-il ajouté.

La magistrate conservatrice de 48 ans a été désignée le 26 septembre par le président républicain pour succéder à l'icône progressiste et féministe Ruth Bader Ginsburg décédée huit jours plus tôt.

Malgré l'opposition des démocrates qui voulaient attendre le verdict des urnes, Donald Trump et ses alliés républicains ont avancé à marche forcée pour obtenir l'aval du Sénat - obligatoire en vertu de la Constitution - avant le scrutin du 3 novembre.

La juge Barrett a été entendue pendant trois jours la semaine dernière par la commission judiciaire du Sénat.

Cette brillante juriste, venue avec six de ses sept enfants, a reconnu que sa foi catholique jouait un rôle important dans sa vie, mais a juré la tenir à distance dans son travail de juge.

Sous un feu nourri mais courtois de questions, elle a toutefois refusé de révéler ses positions sur un certain nombre de sujets brûlants, à commencer par le droit à l'avortement.

La commission judiciaire doit se retrouver jeudi pour un premier vote de procédure qui permettra d'entamer le lendemain les débats en séance plénière. Plusieurs étapes seront nécessaires avant de passer au vote final, le lundi.

Compte-tenu de la majorité républicaine au Sénat (53 sièges sur 100), et malgré la défection annoncée de deux sénatrices républicaines, la juge Barrett est quasiment assurée d'être confirmée.

Elle pourrait prêter serment dans la foulée et rejoindre le temple du Droit à la veille de l'élection.

La gestion de la pandémie pourrait décider de l’issue de l'élection présidentielle

La gestion de la pandémie pourrait décider de l’issue de l'élection présidentielle
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:08 0:00

Course à la Maison Blanche: difficile d'être élu sans gagner la Floride

Course à la Maison Blanche: difficile d'être élu sans gagner la Floride
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:09 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG