Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monde

Mondial-2019: les Etats-Unis encore infranchissables

Des fans de l'équipe américaine féminine de football.

Les États-Unis ont marché sur une équipe de Suède (2-0) déjà qualifiée et largement remaniée, jeudi au Havre, une nouvelle démonstration de force inquiétante pour l'Espagne, son adversaire en 8e de finale.

Après avoir giflé la Thaïlande (13-0) et dominé le Chili (3-0), sauvé d'un naufrage plus grand par son excellente gardienne, "Team USA" a fait parler sa puissance dans le port normand, terre de record: avec 18 buts marqués en phase de groupe, elle a fait tomber la précédente marque de la Norvège millésime 1995 (17 buts).

Les chercheuses d'or américaines, plus que jamais prétendantes à leur succession, se sont ruées vers le but adverse d'entrée et, sur la première action, ont sanctionné la passivité suédoise sur un corner repris plein axe par Lindsey Horan (3e, 1-0).

Le ton était donné, et l'histoire s'est répétée au retour des vestiaires avec une frappe victorieuse de Tobin Heath (50e, 2-0), validée après recours à l'assistance vidéo.

Les partenaires de Megan Rapinoe et Alex Morgan, toutes deux de retour dans le onze de départ, ont réalisé un pressing constant qui a étouffé des Suédoises pourtant courageuses et habiles balle au pied.

Mais il n'a pas seulement été question d'intensité. La panoplie américaine était aussi riche en rigueur tactique, vitesse d'exécution et justesse technique.

La milieu offensive Samantha Dewis (2 buts et 2 passes décisives dans le tournoi) a incarné à merveille ce tiercé gagnant, enchaînant de délicieuses transversales pour renverser le jeu et n'hésitant pas à tirer au but (15e).

- France-USA en quart? -

Paradoxalement, ce sont les Suédoises qui se sont procurées le plus d'occasions, pas découragées par l'ouverture du score le plus rapide du Mondial-2019.

Les supporters américains présents en masse au stade Océane verront peut-être le verre à moitié plein: ce fut l'occasion pour la gardienne Alyssa Naeher, très peu sollicitée jusqu'alors, de se chauffer les gants sur quelques frappes (15e, 21e, 56e) ou un centre (45e+1) un peu dangereux.

Les plus pessimistes d'entre eux diront que la défense des "Stars and Stripes", en l'absence de sa sentinelle Julie Ertz (gêne à une hanche), ce n'était pas l'assurance tout-risque.

Quel est le niveau de l'arrière-garde américaine? C'est la question à 1.000 dollars à l'issue de ce premier tour, où elle a réalisé trois "clean sheets" (zéro but encaissé) mais face à une opposition peu relevée, si ce n'est par séquences contre la Suède.

Ce sera peut-être le cas lundi (18H00) à Reims contre l'Espagne en huitième de finale.

La logique voudrait que les Etats-Unis s'affranchissent aisément de l'obstacle espagnol et retrouvent en quart de finale le pays-hôte, la France, si les Bleues réussissaient elles aussi à se qualifier contre le Brésil, dimanche (21H00) au Havre.

C'est dans cette même ville que la France et les Etats-Unis se sont affrontés pour la dernière fois, en janvier. Les filles de Corinne Diacre s'étaient imposées 3-1, mais il ne s'agissait que d'un match de préparation à la Coupe du monde. Les choses sérieuses, c'est maintenant.

La Suède disputera de son côté son 8e de finale contre le Canada, lundi (21H00) à Paris.

Toutes les actualités

FIFA: Platini et Blatter désormais poursuivis pour escroquerie

Michel Platini s'adresse à une conférence de presse après une réunion de l'UEFA à Zurich, en Suisse, le 28 mai 2015.

Michel Platini et Sepp Blatter sont désormais poursuivis pour "escroquerie" et "abus de confiance" en Suisse, a-t-on appris vendredi auprès d'une source ayant accès au dossier.

Jusqu'à présent, les procédures pénales étaient axées sur des soupçons de "gestion déloyale" et de détournement, ainsi que sur un acte de contrefaçon présumée commis par Platini, lié au fait que la FIFA a versé la somme faramineuse de 2 millions de dollars au Français avec l'approbation de M. Blatter en 2011.

Aucun fait nouveau n'est cependant intervenu dans cette affaire, qui a éclaté fin 2015, fracassant au passage le parcours des deux anciens dirigeants du football mondial.

Les accusations de malversation sont monnaie courante dans le monde du football.

Lundi la commission d'éthique de la Fifa a suspendu pour cinq ans le président de la Confédération africaine, le Malgache Ahmad Ahmad, lui infligeant de surcroît 200.000 francs suisses d'amende (185.000 euros), pour détournements de fonds.

Enquêter sur une erreur de fabrication d'un vaccin anti-COVID

Enquêter sur une erreur de fabrication d'un vaccin anti-COVID
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:14 0:00

Culture Hebdo: Beyoncé et les Grammys

Culture Hebdo: Beyoncé et les Grammys
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:56 0:00

Diego Maradona a été enterré à Buenos Aires

Diego Maradona a été enterré à Buenos Aires
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:41 0:00

Turquie: la prison à vie pour les putschistes de 2016

Turquie: la prison à vie pour les putschistes de 2016
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:01 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG