Liens d'accessibilité

Mondial 2018 : la Côte d'Ivoire surprise par le Gabon mais reste première


Victorien Angban de la Côte d’Ivoire tente une bicyclette face à Zoltan Gera de la Hongrie au cours d’un match amical à Budapest, Hongrie, le 20 mai 2016.

La Côte d'Ivoire a gâché une belle occasion de se rapprocher du Mondial 2018 avec une défaite surprise face au Gabon (1-2), à Bouaké lors de la 4e journée de la poule C des éliminatoires de la zone Afrique.

Les Eléphants (7 pts), qui restent sur trois participations de suite en phase finale, gardent toutefois la tête de leur poule, car plus tard dans la soirée, le Maroc (6 pts) n'a pas fait mieux qu'un nul au Mali (0-0).

Les deux sélections s'affronteront lors de la dernière journée, le 6 novembre, pour ce qui devrait être la finale du groupe.

Le Gabon (3e, 5 pts) s'est de son côté totalement relancé, mais s'il lui faudra un nouvel exploit, à Casablanca le 7 octobre, pour continuer à rêver.

Il y a trois jours pourtant, d'aucuns ne misaient sur ce scénario: la Côte d'Ivoire avait étrillé le Gabon à Libreville (3-0) en étalant de belles promesses.

Mais devant leur public, les hommes de Marc Wilmots ont totalement déjoué.

Le Gabon a ouvert le score à la 19e minute, une frappe contrée de Mario Lemina à l'entrée de la surface de réparation, qui profitait à Axel Méyé.

Encore Lemina à la 29e minute, il fixe la défense adverse et enveloppe un ballon qui fait mouche. Le Gabon mène 2 à 0.

Les offensives ivoiriennes manquaient de précision pour faire planer la menace dans la surface de réparation adverse. L'expulsion du Gabonais Palun, en fin de première période, n'a pas changé la donne.

Maxwell Cornet, entré en jeu, a redonné espoir à la 58e minute, en reprenant à bout portant du gauche un service lumineux de Jean-Michaël Séri.

Les Elephants ont fait le siège du camp gabonais, mais les offensives ivoiriennes sont trop mal coordonnées pour aller au bout.

La 3e défaite en 4 matches sous l'ère Wilmots arrive au pire des moments. Les Eléphants devront vite se ressaisir, dès le 6 octobre au Mali, pour ne pas voir le Mondial depuis chez eux.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG