Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Messi mène le Barça en attendant Dembélé

Lionel Messi congratule son co-équipier Paco Alcacer après son deuxième but lors du match de leur équipe FC Barcelone et Deportivo Alaves au stade Mendizorroza, Vitoria, Espagne, 26 août 2017.

En attendant Ousmane Dembélé, Lionel Messi! Un doublé de l'Argentin a permis au FC Barcelone d'aller battre Alavés (2-0) et de rejoindre la Real Sociedad en tête du Championnat d'Espagne, samedi pour la 2e journée, avant l'incorporation de la jeune recrue française, programmée dimanche.

Messi a beau avoir manqué un penalty (39e) et trouvé la transversale (74e), il s'est rattrapé d'un tir dévié au beau milieu de quatre défenseurs (55e). Et il a profité d'une bourde défensive pour doubler la mise d'une reprise croisée (66e).

Ce succès, le deuxième en deux journées pour les Catalans, permet à l'équipe d'Ernesto Valverde (2e, 6 pts) de rejoindre à la première place la Real Sociedad (1re, 6 pts), victorieuse de Villarreal vendredi (3-0). Le Real Madrid, qui reçoit Valence, peut les imiter dimanche (20h15 GMT).

Après un été mouvementé, marqué par le retentissant transfert de Neymar au PSG, le Barça semble peu à peu retrouver ses esprits.

Et l'annonce vendredi du recrutement du Français Ousmane Dembélé pour 105 millions d'euros plus bonus a rendu un peu le sourire aux "socios" (supporters-actionnaires) du club catalan. L'ex-joueur de Dormtund (20 ans) doit rejoindre la Catalogne dimanche et être présenté à la presse lundi.

Il reste encore quelques jours avant la fin du mercato d'été, programmée vendredi 1er septembre à minuit en Liga, et Barcelone espère toujours attirer le Brésilien Philippe Coutinho (Liverpool). Mais le panorama sportif semble un peu moins sombre qu'il y a quelques jours, après la double gifle reçue du Real Madrid mi-août en Supercoupe d'Espagne (3-1, 2-0).

Samedi, dans la touffeur du stade de Mendizorroza, à Vitoria (Pays Basque), les Catalans ont réussi à s'en sortir malgré la défense resserrée du Deportivo Alavés et ses contres ultra-rapides.

- Messi sans cogiter -

Parfois fébrile derrière, le Barça a été sauvé plusieurs fois par son gardien Marc-André ter Stegen. Alors que Rubén Sobrino filait au but après une erreur de relance de Gerard Piqué, le portier allemand a gagné son duel (31e). Et il s'est bien couché sur un coup franc lointain (69e).

Heureusement pour les Barcelonais, Messi a redémarré la saison en trombe. Alors que la presse catalane s'est inquiétée que le quintuple Ballon d'Or n'ait toujours pas paraphé son nouveau contrat jusqu'en 2021, pourtant annoncé en juillet, Messi ne semble pas gagné par le doute.

Il n'a pas cogité lorsque l'excellent gardien Fernando Pacheco s'est détendu pour sortir sa frappe puissante (39e) sur un penalty obtenu par Piqué, ceinturé dans la surface.

L'Argentin a continué à multiplier les banderilles (9e, 45e+1, 48e) et il a fini par être récompensé. D'abord sur un service en retrait de Jordi Alba qu'il a catapulté au fond avec l'aide d'un défenseur (55e), ensuite sur une tête de Paco Alcacer qui a profité d'un cafouillage dans la défense pour servir l'Argentin (66e).

Et malgré une frappe sur la transversale (74e) qui a privé Messi du triplé, le Barça a tranquillement géré sa fin de match. Valverde en a profité pour faire débuter le milieu international brésilien Paulinho, l'une de ses recrues estivales. En attendant Ousmane Dembélé.

Avec AFP

See all News Updates of the Day

NBA: les Bucks retrouvent les demi-finales de conférence, Utah se relance

Giannis Antetokounmpo, à gauche, contre Serge Ibaka, Oklahoma City, le 9 décembre 2014.

Les Milwaukee Bucks disputeront les demi-finales de la conférence Est des play-offs NBA pour la première fois depuis 18 ans, après leur quatrième victoire en quatre matches face aux Detroit Pistons (127-104) lundi.

Dans la conférence Ouest, Utah a évité l'élimination en remportant son premier match (107-91) contre Houston, mais les Rockets mènent toujours la série 3 victoires à 1.

Milwaukee a été porté par une nouvelle performance exceptionnelle de Giannis Antetokounmpo. Le Grec, candidat au titre de meilleur joueur de la saison (MVP), a marqué 41 points.

La meilleure équipe du Championnat 2018-2019, qui avait survolé les trois premiers matches, a difficilement démarré le quatrième, avant de se reprendre et de s'imposer par 23 points d'écart.

"C'est important de prendre une seconde ce soir pour savourer. C'est une bonne soirée pour Milwaukee. C'est une bonne soirée pour les Bucks", s'est réjoui l'entraîneur de la franchise du Wisconsin, Mike Budenholzer.

Milwaukee, qui n'a remporté qu'un seul titre NBA en 1971, a ainsi mis fin à une série de huit éliminations au premier tour des play-offs, dont trois lors des quatre dernières saisons.

"Je me souviens de notre première série de play-offs" en 2015, a déclaré Antetokounmpo, du haut de ses 24 ans. "Chicago, le dernier match, le match 6, ils nous avaient battus de 50 points ou un écart de dingue comme ça (120-66, ndlr). Quand on compare où nous étions et où nous sommes maintenant, c'est une aventure incroyable".

Les Bucks auront désormais du temps pour préparer leur rencontre face aux Boston Celtics, la franchise la plus titrée de l'histoire qui a elle aussi balayé son adversaire, Indiana, en le battant quatre fois.

- Le Jazz durcit le ton -

Point commun entre les deux équipes, Milwaukee est devenue la deuxième franchise de l'histoire des play-offs à remporter ses quatre matches du premier tour par au moins 15 points d'écart après Boston, en 1980.

Leurs victimes lors de cette série, les Detroit Pistons menés par Blake Griffin, ont établi un record en NBA avec une 14e défaite consécutive en séries éliminatoires. Cette série noire a débuté en 2008.

Dans l'autre conférence, les Utah Jazz ont gagné le droit d'y croire en dominant enfin les Houston Rockets de James Harden, grâce notamment à une fin de match pied au plancher de Donovan Mitchell, auteur de 19 points lors du dernier quart-temps remporté par son équipe 31-12.

"Ce n'est pas fini", a tonné l'arrière du Jazz, qui a marqué au total 31 points, soit un de plus que Harden. "Il nous en reste encore un, et encore un et encore un".

Le prochain match de la série est programmé mercredi à Houston. Utah devra encore s'imposer pour décrocher un match 6 dans sa salle vendredi et un éventuel match 7 décisif dimanche à Houston.

Pour Mitchell, le Jazz a enfin trouvé la clé pour renverser la tendance dans cette série mal engagée.

"Nous avons eu du mal au tir depuis le début de la série", a-t-il analysé. "Nous n'avons pas joué assez dur au début. Les deux derniers matches, nous avons durci le ton. Ce n'était pas possible que nous sortions comme ça."

- Résultats des matches du 1er tour des play-offs de la Ligue nord-américaine de basket (NBA), disputés lundi (toutes les séries se disputent au meilleur des sept matches):

. CONFERENCE EST

A Detroit,

Milwaukee bat Detroit 127 - 104

Milwaukee qualifié pour le prochain tour, vainqueur quatre victoires à zéro

. CONFERENCE OUEST

A Salt Lake City,

Utah bat Houston 107 à 91

Houston mène 3 victoire à 1

Avec AFP

Un policier fonce sur une procession de Pâques

Des policiers nigérians montent la garde devant le bureau de la Commission électorale nationale indépendante à Kaduna (Nigéria), le 16 février 2019.

Dix personnes ont été tuées, et trente blessées, lorsqu'un policier a foncé en voiture sur des enfants pendant une procession de Pâques, dans le nord-est du Nigeria, avant d'être à son tour tué par des fidèles en colère, selon des témoins et la police.

Le policier, qui n'était pas de permanence, a fauché une foule d'enfants qui défilaient pour la fête de Pâques dimanche soir, à Gombe, a rapporté lundi la porte-parole de la police locale, Mary Mallum.

En tout, "dix personnes ont été tuées, dont l'agent de police qui n'était pas en uniforme, et un paramilitaire qui l'accompagnait".

Les deux hommes ont été "attaqués et tués par la foule en colère", a-t-elle expliqué.

"30 enfants sont blessés et sont actuellement à l'hôpital", a ajouté Mme Mallum.

Selon des témoins contactés par l'AFP, la voiture a foncé délibérément sur la foule, à la suite d'une altercation, car la procession bloquait la route.

"La chauffeur s'est disputé avec les enfants, qui l'ont finalement laissé passer, mais de rage et de colère, il a fait demi-tour et leur a foncé dessus", a rapporté Isaac Kwadang, responsable d'un groupe de catéchisme.

"Il l'a fait en connaissance de cause", a affirmé M. Kwadang qui a assisté à la scène.

Votre page des sports du 22 avril 2019

Votre page des sports du 22 avril 2019
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:11 0:00

Huawei va déployer la 5G durant la CAN-2019, une première en Egypte

Le stand Huawei est installé dans l'espace des foires du hall d'exposition de Hanovre, en Allemagne, le mardi 14 mars 2017, pendant la foire technologique

Le géant chinois des technologies Huawei va déployer la 5G pour la première fois en Egypte lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2019), qui aura lieu dans le pays cet été, a annoncé dimanche le ministre des Télécoms égyptien.

"Huawei va mettre en oeuvre les premières expériences de la 5G au stade du Caire lors des matchs de la CAN", a annoncé le ministre des Télécoms Amr Talaat, dans un communiqué du gouvernement.

"L'Egypte souhaite coopérer avec Huawei dans le domaine de l'intelligence artificielle, du transfert de technologie et de la 5G", a-t-il ajouté.

Plusieurs pays mènent une campagne intense à travers le monde contre le fabricant chinois, évoquant des risques d'accès par les services de renseignement de Pékin aux communications 5G, la nouvelle génération ultrarapide de l'internet mobile. Huawei nie ces accusations en bloc.

M. Talaat a assisté dimanche à une rencontre entre le Premier ministre égyptien Moustafa Madbouli et des responsables de Huawei au Caire, selon le communiqué.

En février, le ministère des Télécoms avait annoncé que l'entreprise chinoise avait exprimé sa volonté de créer, en Egypte, sa première plateforme de données pour le "cloud", services d'informatique dématérialisée, en Afrique et au Moyen-Orient.

La CAN se déroulera du 21 juin au 19 juillet. Le Stade international du Caire est l'un des six terrains qui accueilleront les 24 équipes qualifiées pour la compétition.

Avec AFP

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG