Liens d'accessibilité

Financement évalué à 423 millions d'euros pour la Force du G5 Sahel selon IBK


Malian president Ibrahim Boubacar Keita speaks during G5 Sahel summit at the Koulouba Presidential Palace in Bamako, Mali, July 2, 2017.

Les dirigeants du G5 Sahel, réunis en sommet dimanche à Bamako avec le président français Emmanuel Macron, sont convenus d'un budget de 423 millions d'euros pour la force conjointe régionale qu'ils veulent déployer contre les jihadistes, a annoncé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta.

"Chacun de nos Etats (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad) va faire l'effort de 10 millions d'euros", a souligné M. Keïta lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Macron.

"La question du financement a pris la plus grande place, presque tout le temps" des discussions à huis clos, a-t-il relevé.

"Le financement tel que nous l'avons évalué est de 423 millions d'euros", a précisé le président malien.

L'Union européenne (UE) a déjà promis 50 millions d'euros, "l'amorce d'un engagement dans la durée" que compte favoriser Paris, selon le président français. Une conférence des donateurs doit se tenir dans les prochains mois.

M. Macron a ajouté avoir "bon espoir que le 13 juillet", le Conseil franco-allemand à Paris permette aux deux pays d'"annoncer des engagements communs autour de cette alliance".

Le 21 juin, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution qui "salue" le déploiement de cette force mais sans lui délivrer ni mandat ni fonds.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG