Liens d'accessibilité

​​Mondial 2018 : La Côte d'Ivoire grille une nouvelle fois ses chances de qualification


Serge Aurier est en action contre Moussa Sissoko au stade de Lens, en France, le 15 novembre 2016.

La Côte d'Ivoire n'a pas pu battre le Mali qui n'a gagné aucun match sur les cinq disputés dans le groupe C jusqu'à maintenant (0-0). Décimés en raison des absences de Zaha, Gradel, Traoré, Seri, Gervinho ou encore Doumbia, les Eléphants n'ont rien montré durant les (90 minutes) et s'en sortent bien puis que les Maliens ont gâché plusieurs occasions.

Les deux équipes se sont séparées dos à dos (0-0) sur la pelouse du Stade du 26 Mars à Bamako lors de la cinquième et avant-dernière journée des éliminations de la coupe du monde 2018 en Afrique.

Résultat qui élimine officiellement le Mali sans faire pour autant les affaires des Éléphants qui se sont montrés poussifs face aux Aigles.

Après leur défaite à domicile face au Gabon lors de la journée précédente, les Ivoiriens continuent de piétiner et sont plus que jamais sous la menace du Maroc à deux points et à trois longueurs du Gabon dans ce groupe C.

Une fois encore, les hommes de Marc Wilmots n’ont pas réussi à s’imposer afin de se rapprocher de la qualification qui sont désormais à la portée des Marocains et Gabonais qui s'affrontent d'ailleurs ce samedi à Casablanca dans un face à face qui s'annonce plus que jamais explosif.

De son côté, en quête de sa première participation à une phase finale de Coupe du monde, le Mali devra encore attendre pour voir ce rêve se réaliser.

Pour cette rencontre, le sélectionneur intérimaire, Mohamed Magassouba avait aligné un onze de départ inédit avec seulement Molla Wagué (capitaine jour) comme vétéran.

Laissés à eux-mêmes sur le terrain pour mériter la confiance placée en eux, les jeunes joueurs dont beaucoup connaissaient leur première titularisation ont affiché de bonnes intentions. Malheureusement qu'ils n'étaient pas trop bien inspirés pour trouver la faille chez un adversaire dépassé par les événements.

Moussa Doumbia, Adama Niane ont été les plus en vue passant à chaque à côté du cadre. Une large domination des Maliens qui n'a jamais été concrétisée, la faute à une jeune équipe inexpérimentée.

En plus avec plein de volonté, mais tombés sur une équipe expérimentée ivoirienne, les Aigles maliens, en phase de reconstruction, ont dominé dans la possession tout comme le nombre d'occasions. Ils ont affiché un visage séduisant pour l'avenir.

Le dénouement de ce groupe, ce sera lors de la sixième et dernière journée.

À cette occasion, le Mali se rendra à Libreville pour défier les Panthères du Gabon le 6 novembre prochain pendant que les Eléphants de Côte d'Ivoire recevront les Lions de l'Atlas du Maroc.

Pour l'heure, la Côte d’Ivoire garde la première place avec 8 points devant le Maroc qui en compte 6 points et 5 points pour le Gabon aussi bien placé.

Le Mali ferme la marche avec 3 points.

NB : Le Maroc joue le Gabon ce samedi à Casablanca.

La suite du Programme de cette cinquième et avant-dernière journée. (horaires en temps universel)

Vendredi 6 octobre

Mali 0-0 Côte d’Ivoire (Groupe C)

Samedi 7 octobre

13h, Ouganda-Ghana (Groupe E)
13h, Afrique du Sud-Burkina Faso (Groupe D)
16h, Nigeria-Zambie (Groupe B)
16h, Cameroun-Algérie (Groupe B)
17h, Guinée-Tunisie (Groupe A)
17h, Libye-RDC (Groupe A)
17h30, Cap Vert-Sénégal (Groupe D)
19h, Maroc-Gabon (Groupe C)

Dimanche 8 octobre

17h, Egypte-Congo (Groupe E)

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG