Liens d'accessibilité

Le Sénégal et le Nigeria sur le point d'intervenir en Gambie


Des militaires sénégalais à Thies, Sénégal, 8 février 2016.

L'armée de l'air nigériane a annoncé avoir envoyé 200 hommes et des avions au Sénégal, dans le cadre du mandat régional ouest-africain conféré à Abuja, pour faire appliquer en Gambie la victoire du président élu Adama Barrow, face au sortant Yahya Jammeh.

Dans le même temps, des colonnes de l’armée sénégalaise ont pris la direction de la frontière avec la Gambie où le président sortant Yahya Jammeh refuse de céder le pouvoir à Adema Barrow, vainqueur de la présidentielle de 1er décembre, selon les résultats de la commission électorale.

"Nous sommes en train d’avancer vers là", a déclaré à Reuters une source militaire à Dakar.

"Nous nous sommes trés sérieusement préparés", a-t-elle poursuivi.

Les habitants des villages de Diouloulou et de Ziguinchor, dans le sud du Sénégal confirment constater les mouvements des troupes vers la frontière depuis minuit.

"Depuis tôt le matin il y a des centaines des militaires sénégalais qui sont emmenés à bord des camions en direction de la frontière de la Gambie", a soutenu une source à Ziguinchor.

"L'armée de l'air nigériane (NAF) a envoyé un contingent de 200 hommes, ainsi qu'une flotte d'aviation comprenant un avion de combat, des cargos, un hélicoptère et un avion de surveillance et de reconnaissance à Dakar", indique un communiqué de la NAF publié sur son compte Facebook, ajoutant qu'il était prévu "qu'ils opèrent en Gambie".

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG