Liens d'accessibilité

Les Marocains exemptés de visa pour le Qatar


Doah, Qatar, 6 juin 2011.

A l'occasion de la visite mardi à Doha d'une délégation officielle marocaine, le Premier ministre et ministre de l'Intérieur qatari, cheikh Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al-Thani, a annoncé que "son pays a levé l'obligation de visa au profit des citoyens marocains", a indiqué l'agence MAP.

Le Maroc a été ajouté à la liste des pays dont les ressortissants n'ont plus besoin de visa pour entrer au Qatar, indique une source officielle à Rabat.

Pour faire face à son isolement par ses voisins du Golfe, Arabie saoudite en tête, qui l'accusent de soutenir des groupes extrémistes, le Qatar avait décidé début août la suppression des visas d'entrée pour les ressortissants de 80 pays.

A l'occasion de la visite mardi à Doha d'une délégation officielle marocaine, le Premier ministre et ministre de l'Intérieur qatari, cheikh Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al-Thani, a annoncé que "son pays a levé l'obligation de visa au profit des citoyens marocains", a indiqué l'agence MAP.

Le Maroc et le Liban sont les deux seuls pays arabes pour le moment concernés par cette exemption. Les ressortissants des pays du Golfe peuvent néanmoins, en théorie, toujours entrer au Qatar sans visa.

Le Qatar est depuis trois mois soumis à un embargo terrestre et aérien de la part de l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte.

Ces pays ont rompu le 5 juin leurs relations diplomatiques et pris des sanctions contre Doha, déclenchant la pire crise dans le Golfe depuis des années. Ils accusent le Qatar de soutenir l'extrémisme et de se rapprocher de Téhéran, grand rival régional de Ryad.

Doha dément les accusations de soutien au terrorisme, et tente depuis lors de rompre son isolement.

Le Qatar a officiellement inauguré mardi un vaste port pour "briser les chaînes" de ce boycott.

Conduite par le président du parlement Habib El Malki et le ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy, la délégation marocaine était venue assister à cette inauguration, toujours selon la MAP.

A cette occasion, elle a loué "le niveau excellent des relations bilatérales".

Le Maroc entretient traditionnellement des liens étroits et stratégiques avec les pays arabes du Golfe, et a adopté une position de prudente neutralité dans la crise actuelle, proposant sa médiation entre les deux parties.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG