Liens d'accessibilité

Les USA appellent à la "liberté de mouvement" pour le Nobel de la paix Liu Xiaobo

  • VOA Afrique

Liu Xiaobo et sa femme Liu Xia. Photo publiée par la famille du dissident chinois le 3 octobre 2010.

Les Etats-Unis ont appelé mardi la Chine à accorder la "liberté de mouvement" au prix Nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo et à sa femme, après l'annonce de la sortie de prison et de l'hospitalisation du dissident.

Aujourd'hui âgé de 61 ans, l'opposant avait été condamné en 2009 à 11 ans de réclusion pour "subversion". Il est sorti de prison après qu'on lui eut diagnostiqué le mois dernier un cancer du foie en phase terminale, a annoncé lundi son avocat.

L'administration pénitentiaire a confirmé sa remise en liberté conditionnelle, ajoutant qu'il était traité par une "équipe de huit oncologistes réputés" dans un centre hospitalier universitaire de Shenyang, dans le nord-est de la Chine.

Sa femme Liu Xia est assignée à résidence à son domicile pékinois depuis 2010 et privée de quasiment tout contact avec l'extérieur.

Les conditions de la liberté conditionnelle de M. Liu ne sont pas claires et une porte-parole de l'ambassade des Etats-Unis à Pékin a déclaré à l'AFP que les Etats-Unis étaient en train de "recueillir davantage d'informations" sur la situation du dissident, notamment sur son état de santé.

"Nous appelons les autorités chinoises non seulement à libérer M. Liu, mais aussi à libérer sa femme Mme Liu Xia de la résidence surveillée dont elle fait l'objet", a-t-elle souligné.

Elle a exhorté Pékin à fournir au couple "la protection et la liberté -- comme la liberté de mouvement et l'accès aux soins médicaux de son choix -- auxquels ils ont droit en vertu de la constitution et du système juridique chinois et des obligations internationales".

Emblème de la lutte pour la démocratie en Chine, M. Liu avait été condamné après avoir corédigé un texte, la Charte 08, qui prônait le respect des droits de l'homme et des élections libres dans son pays.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG