Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Les accusations d'un soutien américain au coup d'Etat turc sont "tout à fait fausses" selon Kerry

Le secrétaire d'Etat John Kerry parle à Washington le 12 juillet 2016 à Washington.

Le secrétaire d'État américain John Kerry a appelé son homologue turc samedi pour l'assurer du soutien des Etats-Unis après une tentative avortée de coup d'Etat, mais également pour protester contre les allégations d'un soutien américain au putsch.

Les États-Unis ont rapidement condamné le putsch militaire contre la Turquie, leur allié au sein de l'OTAN, et ont exprimé leur soutien au gouvernement élu du président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan.

Mais plusieurs cadres turcs ont suggéré, d'après des informations de presse, que les États-Unis étaient secrètement favorables aux militaires rebelles, une accusation que John Kerry a niée avec colère.

Le porte-parole du département d'État John Kirby a déclaré que John Kerry avait appelé le ministre des Affaires Étrangères turc Mevlut Cavusoglu, pour le deuxième jour d'affilée, pour promettre le soutien des États-Unis dans l'enquête sur le putsch.

"Il a bien fait comprendre que les États-Unis seraient disposés à fournir de l'aide aux autorités turques dans la conduite de cette enquête, mais que les insinuations ou affirmations publiques à propos du rôle que les États-Unis auraient pu avoir dans la tentative avortée de coup d'Etat sont tout à fait fausses, et nuisible à nos relations bilatérales", a résumé M. Kirby.

Plus tôt dans la journée, le ministre du Travail turc Suleyman Soylu a suggéré, selon plusieurs médias, que les États-Unis étaient derrière la révolte, qui a entraîné des affrontements ayant fait au moins 265 morts.

Le gouvernement d'Erdogan semble avoir réussi à étouffer le coup d'Etat, mais a demandé l'extradition de l'opposant Fethullah Gülen, en exil aux États-Unis.

M. Kerry a déclaré plus tôt dans la journée de samedi, au cours d'une visite au Luxembourg, que les États-Unis examineraient la demande d'extradition si la Turquie fournit des preuves contre M. Gülen.

Avec AFP

Toutes les actualités

Présidentielle américaine: rôle des agents électoraux locaux

Présidentielle américaine: rôle des agents électoraux locaux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:51 0:00

Barack Obama en campagne pour Joe Biden

Barack Obama en campagne pour Joe Biden
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:08 0:00

Le pianiste américain Keith Jarrett, handicapé par des AVC, ne donnera plus de concerts

Pianiste à l'oeuvre.

Le pianiste américain de jazz Keith Jarrett ne pourra sans doute plus jamais se produire en concert, partiellement paralysé par deux AVC, explique-t-il dans un entretien publié mercredi par le New York Times.

"Mon côté gauche est toujours en partie paralysé", explique, pour la première fois, le musicien de 75 ans, après deux accidents vasculaires cérébraux intervenus en février et mai 2018.

"On me dit que le maximum que je pourrais récupérer de ma main gauche, c'est la capacité de tenir un verre", se désole-t-il.

Depuis, il ne s'est mis que de rares fois au piano, jouant de la main droite uniquement.

"Je ne sais pas à quoi est censé ressembler mon avenir", a-t-il confié au New York Times. "Je ne me considère pas comme un pianiste aujourd'hui."

Légende du jazz, Keith Jarrett a été à l'avant-garde du mouvement dès le début des années 60, et a collaboré avec des artistes de référence comme Miles Davis, Art Blakey ou Jack DeJohnette.

Son travail autour de l'improvisation l'a mené jusqu'à donner des concerts solo totalement improvisés, qui ont largement contribué à sa réputation de virtuose génial.

"J'ai le sentiment que je suis le John Coltrane des pianistes", a-t-il dit au New York Times, se plaçant au niveau du monstre du saxophone.

Ce qui sera peut-être le dernier concert de Keith Jarrett remonte à février 2017, au Carnegie Hall de New York.

S'il a enregistré plusieurs albums en studio, le natif d'Allentown (Pennsylvanie) est surtout connu pour ses concerts, son jeu au son limpide et ses mimiques, notamment sa tête exagérément penchée sur le piano.

"Aujourd'hui, je ne peux même pas en parler", dit-il au sujet de la possible fin de sa carrière scénique.

Le confinement et la distanciation sociale affectent le mental

Le confinement et la distanciation sociale affectent le mental
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

VOA Correspndant du 21 Octobre 2020 : La Floride a prouvé son importance lors des six dernières élections présidentielles

VOA Correspndant du 21 Octobre 2020 : La Floride a prouvé son importance lors des six dernières élections présidentielles
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG