Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Real doit "continuer sur cette lancée", affirme Zidane


Le défenseur brésilien du Real Madrid Marcelo, à droite, célèbre un but avec Zinedine Zidane, l'entraîneur français du club lors du match aller contre le Paris Saint-Germain (PSG), en UEFA Champions League, au stade Santiago Bernabeu de Madrid, le 14 février 2018.

Le Real Madrid, revigoré par son succès face au PSG en Ligue des champions (3-1), doit "continuer sur cette lancée" et briller lors des cinq matches de Championnat d'Espagne programmés avant d'aller à Paris (6 mars), a dit samedi l'entraîneur madrilène Zinédine Zidane.

"La meilleure manière de se préparer pour le match retour du PSG, c'est en étant bons, en faisant de bons matches en Liga", a dit le technicien français à la veille du déplacement sur la pelouse du Betis Séville dimanche (19h45 GMT).

>> Lire aussi : "Mon avenir importe peu", clame Zidane

"Si on minimise nos erreurs, on peut battre n'importe quelle équipe, je le crois vraiment. C'est ce qu'on doit faire, avoir plus de régularité dans nos performances et éviter les petites erreurs qu'on peut faire dans les matches. Cela arrive mais il faut les éviter le plus possible et continuer sur cette lancée", a-t-il ajouté.

Après un mois de janvier inquiétant, les Madrilènes (4es de Liga, 42 points, un match de moins), semblent avoir retrouvé leur solidité au meilleur moment mercredi lors du huitième de finale aller de C1 face aux Parisiens.

Et Zidane a laissé entendre qu'il pourrait faire tourner son effectif dans les prochains matches pour garder de la fraîcheur en vue du match retour au Parc des Princes.

>> Lire aussi : Le PSG s'écroule à Madrid, Liverpool y est presque

"On aura encore plus besoin de tout le monde", a dit le Français. "A ce niveau-là (de la saison), on peut plus travailler. Là on est dans la récupération, la gestion, pour arriver frais pour le prochain match. Le match de demain (face au Betis), cela aurait été bien d'avoir un jour de plus avant, mais on ne l'a pas donc on va faire avec. Et l'équipe qui sera sur le terrain ce sera celle qui, pour moi, sera la plus performante."

Au passage, Zidane a dit savourer les marques d'affection reçues de ses joueurs ces dernières heures, une situation qui contraste beaucoup avec celle de son homologue Unai Emery, contraint de gérer une situation délicate au sein du vestiaire parisien.

"C'est galvanisant, c'est sûr", a dit l'entraîneur des doubles champions d'Europe en titre. "Ce sont surtout les joueurs qui sont très respectueux des choses qu'on met en place et c'est important. C'est pour ça que je dis que le match de mercredi c'était un match d'équipe, parce qu'à l'arrivée c'est ce qui a fait la différence", a-t-il conclu.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG