Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le prix du pain toujours en hausse au Soudan, un an après la chute d'Omar el-Béchir


Un Soudanais remet un sac de pain à un client dans une boulangerie de la capitale Khartoum, le 5 janvier 2018. (Photo: AFP / ASHRAF SHAZLY)

Les autorités soudanaises ont annoncé mercredi une légère hausse du prix du pain à Khartoum, capitale du pays, presque un an après la chute du président Omar el-Béchir, provoquée par des manifestations contre le prix du pain.

Ahmed Abdoun, le gouverneur de l'Etat de Khartoum a indiqué dans un communiqué qu'une miche de pain de 50 grammes serait désormais produite et vendue une livre soudanaise.

Or, précédemment, une livre soudanaise permettait d'acheter une miche de 70 grammes.

M. Béchir, qui avait pris le pouvoir en 1989 par un coup d'Etat, avait été déposé par l'armée le 11 avril 2019 à l'issue de quatre mois de manifestations de rues déclenchées notamment par une mesure de triplement du prix du pain.

Mi-décembre 2018, le prix du pain était passé d'une livre à trois livres soudanaises pour un pain de 70 grammes à Atbara, mais aussi à Port-Soudan, principal port du pays situé à 1.000 km à l'est de la capitale, et à Nhoud (ouest). Les files d'attente interminables commençaient à 02H00 chaque matin.

Les habitants des trois villes sont aussitôt descendus dans les rues et peu à peu, des affrontements violents ont opposé les manifestants à la police. Puis la contestation a gagné d'autres régions dont la capitale Khartoum et sa ville jumelle d'Omdourman.

XS
SM
MD
LG