Liens d'accessibilité

Le prince Harry et Meghan Markle vont se marier au printemps 2018

  • VOA Afrique

Le Prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors des Jeux de l'Invictus à Toronto,le 25 septembre 2017.

Le Royaume-Uni attendait la nouvelle depuis des semaines: le prince Harry et l'actrice américaine Meghan Markle se marieront au printemps 2018, une annonce qui devrait mettre du baume au coeur des Britanniques en pleine grisaille liée au Brexit.

C'est désormais officiel, Harry, 33 ans, le trublion de la famille royale, habitué des pitreries, qui fut longtemps l'un des célibataires les plus convoités de la planète, va se ranger.

Alors que la rumeur avait enflé ces derniers jours à Londres, l'heureuse nouvelle a été annoncée lundi matin dans un communiqué publié sur Twitter par Clarence House, la résidence officielle du prince Charles, le père de Harry.

"Son altesse royale et Mlle Markle se sont fiancés à Londres plus tôt ce mois-ci. Le Prince Harry en a informé sa Majesté la reine et d'autres membres proches de sa famille", indique le communiqué.

"Le mariage aura lieu au printemps 2018", a ajouté Clarence House, sans donner de détails sur les futures noces qui devraient de toute évidence susciter un engouement exceptionnel dans un Royaume-Uni séduit par cette union peu commune, pour la famille royale en tout cas, entre un prince et une actrice métisse étrangère, divorcée et roturière.

Meghan Markle sera toutefois la deuxième Américaine divorcée à faire son entrée dans la famille royale après Wallis Simpson, pour qui le roi Edouard VIII avait dû abdiquer en 1936.

Parmi les premiers à réagir, la reine Elizabeth II et son époux le Prince Philip se sont dits "enchantés" par le futur mariage de leur petit-fils.

Les parents de Meghan Markle, Thomas Markle et Doria Ragland, se sont de leur côté dits "incroyablement heureux" pour le couple.

"Notre fille a toujours été une personne aimante et bonne", ont-ils souligné. "La voir se marier à Harry, qui partage les mêmes qualités, est une source de grande joie".

'Bonne nouvelle' en plein Brexit

Les félicitations étaient aussi de rigueur du côté de Downing Street, où la Première ministre Theresa May a offert "ses plus chaleureuses félicitations".

"C'est un moment de grande fête pour deux personnes amoureuses et, en mon nom personnel, au nom du gouvernement et du pays, je leur souhaite beaucoup de bonheur", a déclaré la cheffe de l'exécutif.

Le couple s'installera à Kensington Palace, où vivent le Prince William, le frère de Harry, son épouse Kate et leurs deux enfants, George et Charlotte.

Fin septembre, Harry et Meghan Markle, 36 ans, avaient affiché ouvertement leur amour pour la première fois en public à Toronto, arrivant main dans la main à un match de tennis aux Invictus Games.

"Nous sommes un couple. Nous sommes amoureux. (...) Nous sommes heureux. Personnellement, j'adore les grandes histoires d'amour", avait déclaré au magazine Vanity Fair l'Américaine qui s'est fait connaitre dans la série télévisée Suits.

Né le 15 septembre 1984 à Londres, Harry, fils cadet de Lady Di et du prince Charles, est cinquième dans l'ordre de succession au trône britannique.

Près du palais de Buckingham, l'annonce du mariage provoquait des réactions enthousiastes. "Je trouve que c'est génial (...) nous avons besoin de bonnes nouvelles au moment où on passe notre temps à se battre contre tout, le Brexit, le harcèlement sexuel", a dit à l'AFP, Helen, une Britannique de 58 ans.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG