Liens d'accessibilité

Le président nigérian assiste à son premier conseil des ministres depuis 5 mois


Le président nigérian Muhammadu Buhari lors de la présentation du trophée remporté par l’équipe nationale féminise du basketball du Nigeria à la FIBA, avant son premier conseil des ministres depuis son retour des soins de santé, à Abuja, Nigeria, 30 août

Le président nigérian Muhammadu Buhari a assisté mercredi à son premier conseil des ministres depuis 5 mois, après un long séjour à Londres où il était soigné pour une maladie non révélée au public.

L'ancien général de 74 ans, qui est rentré au Nigeria le 19 août après plus de 100 jours d'absence, travaille "à la maison" depuis son retour et n'avait pas assisté au conseil des ministres de la semaine dernière, ni à ceux précédent son départ, début mai.

M. Buhari a présidé le conseil hebdomadaire, après avoir rencontré l'équipe nationale féminine de basket (D'Tigress), qui a remporté la coupe africaine de Basketball (FIBA Women's AfroBasket) au Mali dimanche.

Dans une photo divulguée par la présidence, on voit M. Buhari brandir leur trophée, tout sourire aux côtés de l'équipe et du vice-président Yemi Osinbajo.

La semaine dernière, le conseil des ministres avait été annulé sans explication, alimentant les rumeurs selon lesquelles le chef de l'Etat était trop affaibli.

Muhammadu Buhari avait quitté le Nigeria le 7 mai pour Londres où il avait déjà passé deux mois en début d'année pour des raisons médicales. La nature du traitement n'a jamais été précisée de source officielle.

En mars, à son retour de son premier séjour à Londres, il avait confié n'avoir "jamais été aussi malade" et avait délaissé les responsabilités officielles, confiées au vice-président Osinbajo.

L'absence d'indication officielle sur la nature de la maladie du président a entretenu les rumeurs et les incertitudes dans un pays encore marqué par la mort du président Umaru Musa Yar'Adua en 2010, après des mois de traitement médical secret à l'étranger.

Depuis début août, quelques dizaines de manifestants se sont réunis régulièrement dans la capitale fédérale Abuja pour réclamer son retour ou sa démission.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG