Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le port du masque obligatoire à partir du 1er mai en Afrique du Sud


Le président sud-africain Cyril Ramaphosa visitant les installations de traitement du COVID-19 au NASREC Expo Center à Johannesburg, en Afrique du Sud, le vendredi 24 avril 2020.

Le port du masque sera obligatoire en Afrique du Sud à compter du 1er mai, date du début de l'assouplissement progressif des mesures de restriction dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, a annoncé le gouvernement samedi. 

"Il va être obligatoire de porter un masque quand vous quittez votre domicile" à partir du 1er mai, a déclaré la ministre des Affaires traditionnelles, Nkosazana Dlamini-Zuma, lors d'une conférence de presse à Pretoria.

"Nous savons qu'on ne trouve pas facilement ces masques actuellement, mais si vous n'avez pas de masque, vous pouvez utiliser une écharpe pour couvrir votre bouche et votre nez, vous pouvez aussi utiliser un tee-shirt", a-t-elle ajouté, démonstration à l'appui avec une écharpe.

Jeudi, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé un "assouplissement" très progressif, à compter du 1er mai, du confinement très strict en place depuis le 27 mars pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

Le niveau d'alerte sanitaire, actuellement au plus haut (5), va redescendra d'un cran, permettant à "certaines activités de reprendre".

Samedi, le ministre de l'Industrie et du Commerce Ebrahim Patel les a détaillées: l'agriculture pourra reprendre une activité complète ; les restaurants seront ouverts, mais uniquement pour la livraison de nourriture à domicile ; les mines elles ont déjà reçu l'autorisation de reprendre partiellement leurs activités.

Un total de 20% des employés de l'industrie "vont commencer à reprendre le travail" pendant la phase 4, a ajouté Ebrahim Patel.

Les secteurs autorisés de nouveau à fonctionner doivent respecter scrupuleusement des protocoles sanitaires pour éviter la propagation du virus, notamment la mise à disposition de produits désinfectants, une ventilation adéquate sur le lieu de travail, un dépistage quotidien du personnel pour détecter d'éventuels symptômes du Covid-19, ont insisté les deux ministres.

"Si vous n'êtes pas un travailleur essentiel ou ne travaillez pas dans les secteurs prioritaires, continuez de rester à la maison, sauf quand vous achetez des produits essentiels ou avez besoin de services essentiels", a encore insisté Nkosazana Dlamini-Zuma.

A compter du 1er mai, la vente de cigarettes sera de nouveau autorisée, mais pas celle d'alcools. Il sera aussi de nouveau possible de faire du sport, mais pas en salle, et dans des conditions très strictes qui seront détaillées dans la semaine.

Enfin un couvre-feu sera mis en place de 20 heures à 5 heures du matin, excepté pour les "travailleurs essentiels".

L'Afrique du Sud, première puissance industrielle d'Afrique, est le pays du continent le plus touché par la pandémie de Covid-19, avec 3.953 cas, dont 75 décès.

Cette crise sanitaire ne pouvait pas tomber à plus mauvais moment pour l'Afrique du Sud, entrée en récession fin 2019.

XS
SM
MD
LG