Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'Afrique du Sud va déployer des dizaines de milliers de soldats supplémentaires


Un soldat dans les rues de Johannesburg en Afrique du Sud le 27 mars 2020.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa prévoit de déployer plus de 73.000 soldats supplémentaires pour faire respecter le confinement instauré afin de lutter contre la propagation du coronavirus, a déclaré mercredi la ministre de la Défense.

Depuis plus de trois semaines, les 57 millions de Sud-Africains sont soumis à un confinement strict que la police et l'armée s'efforcent de faire respecter. Faire du jogging, promener son chien et vendre de l'alcool sont interdits jusqu'à fin avril.

Les forces de sécurité ont du mal à faire rester les gens chez eux, en particulier dans les townships surpeuplés, et la police a été aux prises avec des ventes illégales d'alcool qui ont parfois impliqué ses propres hommes.

Dans une lettre au Parlement tweetée par un dirigeant d'un parti d'opposition, le président Ramaphosa a annoncé sa décision de déployer 73.180 membres supplémentaires des forces de défense sud-africaines jusqu'au 26 juin.

L'opération devrait coûter environ 4,5 milliards de rands (2,2 millions d'euros), selon cette lettre datée de mardi.

Les effectifs déployés comprennent des troupes régulières, de réserve et auxiliaires.

En mars, 2.820 soldats étaient mobilisés pour faire respecter le confinement.

La ministre de la défense Nosiviwe Mapisa-Nqakula a confirmé mercredi l'authenticité de la lettre.

"Si vous regardez les chiffres et le rythme auquel l'infection a augmenté, vous vous rendrez compte qu'à un moment donné, nous aurons peut-être besoin d'un déploiement humain comme jamais auparavant", a déclaré Mme Mapisa-Nqakula à une radio locale.

"Nous devons (...) prévoir (et) nous assurer que notre population comprend bien les dangers de contracter ce virus", a-t-elle expliqué, ajoutant que des soldats étaient également déployés pour prêter assistance au public et au personnel médical.

"Les gens doivent comprendre que les lois et les réglementations (...) ont été mises en place pour les protéger", a dit la ministre.

A ce jour, l'Afrique du Sud a enregistré 3.465 cas de coronavirus, le deuxième plus grand nombre d'infections sur le continent africain après l'Egypte. Le nombre de décès reste relativement faible, avec 58 décès recensés jusqu'à présent. Mais les experts de la santé se préparent à faire face à une augmentation exponentielle des cas en septembre.

Le président Ramaphosa avait imposé un confinement de 21 jours à partir du 27 mars et l'a depuis prolongé jusqu'au 30 avril.

Mardi, il a annoncé un plan d'aide de 24,4 milliards d'euros pour soutenir les entreprises et les personnes les plus vulnérables confrontées à la pandémie de Covi-19.

XS
SM
MD
LG