Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le HCR dément "affamer" des migrants en Libye


Des migrants et réfugiés refusent de débarquer d’un bateau, dans le port de Misrata (ouest), Libye, 16 novembre 2018. (Amnesty International)

Le chef du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) a qualifié jeudi d'"offensant" un article de presse du quotidien britannique The Guardian, selon lequel l'organisation onusienne "affame" des demandeurs d'asile en Libye.

"Je trouve cette accusation offensante", a déclaré le Haut-commissaire aux réfugiés Filippo Grandi, en déplacement à Athènes.

"Nous, affamer des réfugiés et des migrants en Libye? Quand mes collègues, jour après jour, risquent leurs vies pour atteindre des personnes qui sont souvent détenues par des gangs criminels?", a-t-il lancé, interrogé devant la presse sur l'article du quotidien britannique.

Le Guardian a rapporté jeudi avoir eu accès à un document circulant au sein du personnel onusien, selon lequel le HCR "supprimerait progressivement" à partir du 31 décembre la nourriture dans un centre de Tripoli sous sa supervision.

A partir de cette date, "la structure ne sera plus utilisée comme un centre de transit, selon le document, jusqu'à ce que les réfugiés s'y trouvant encore ainsi que les migrants +le vident volontairement+", écrit le journal.

Le Guardian dit avoir parlé à un travailleur humanitaire sous couvert d'anonymat selon lequel "ils essaient juste de les affamer pour les pousser à partir", ajoutant que des centaines de personnes "seraient apparemment sans nourriture depuis des semaines".

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG