Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Hamas offre 3.000 dollars aux proches de Palestiniens tués


Des manifestants palestiniens évacuent un blessé par des tirs de l'armée israélienne, Beit Lahiya dans la bande de Gaza, le 2 avril 2018

Le mouvement islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza a proposé d'offrir 3.000 dollars à la famille de tout Palestinien tué par les soldats israéliens à la frontière entre cette enclave et Israël, théâtre de violences meurtrières.

Dans un communiqué, le Hamas a annoncé qu'il accorderait à chaque "famille de martyr" la somme de 3.000 dollars alors que ceux qui sont grièvement blessés recevront 500 dollars.

Ces paiements seront effectués "à la lumière des conditions économiques difficiles auxquelles est confronté notre peuple dans la bande de Gaza en raison du blocus israélien continu", a-t-il ajouté.

>> Lire aussi : Pour le prince héritier saoudien, Israël a "droit" à son Etat-nation

Dix-huit Palestiniens ont été tués le 30 mars par des soldats israéliens près de la barrière séparant Israël de la bande de Gaza au premier jour de "la marche du retour".

Il s'agit de la journée la plus sanglante depuis la guerre entre le Hamas et Israël en 2014. Deux autres ont été tués depuis.

"La marche du retour", à laquelle se sont joints des dizaines de milliers de personnes et qui doit durer six semaines, vise à réclamer "le droit au retour" de quelque 700.000 Palestiniens chassés de leurs terres ou ayant fui lors de la guerre qui a suivi la création d'Israël en 1948.

Des appels ont été lancés aux habitants de Gaza pour qu'ils participent vendredi, après la prière hebdomadaire, à de nouvelles protestations près de la frontière.

Israël a prévenu que les consignes de tirs données à la frontière le 30 mars resteraient les mêmes en prévision de ces manifestations.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG