Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Le dynamisme de l'emploi américain fait enfin grimper les salaires

Des syndicalistes devant la cour suprême, le 25 juin 2018.

L’économie américaine a continué à embaucher fortement en août, dépassant les attentes des analystes même si le taux de chômage est resté stable tandis que les salaires ont nettement augmenté.

Le taux de chômage aux Etats-Unis s'est maintenu à 3,9% et les créations d'emplois ont été plus fortes que prévu à 201.000 contre 147.000 en juillet, selon les données du ministère du Travail publiées vendredi.

Les analystes misaient sur 187.000 nouvelles embauches et un taux de chômage stable.

Mais surtout, face à l'étroitesse du marché de l'emploi, les salaires ont augmenté. La hausse du salaire horaire moyen sur un an en août --à 2,9%--, est la plus forte depuis juin 2009.

Cette progression ne dépasse toutefois pas l'inflation mesurée par l'indice CPI qui a grimpé aussi en rythme annuel à 2,9% depuis deux mois.

Sur le mois, la hausse de la rémunération horaire moyenne est de 0,4%, la plus forte depuis décembre 2017. Les analystes ne comptaient que sur un progrès de 0,2%.

Alors que la croissance américaine a culminé à un plus haut en quatre ans à 4,2% en rythme annuel au 2e trimestre,

En cette période de pré-rentrée où la consommation se porte bien, les secteurs qui ont le plus embauché sont le commerce de gros (22.000), les transports (20.000), les services de santé (33.000).

Petite ombre au tableau, l'emploi manufacturier, cheval de bataille du président Donald Trump, est tombé dans le rouge (-3.000) pour la première fois depuis un an.

Le nombre de chômeurs, qui fait l'objet d'une enquête séparée de celle des créations d'emplois --ce qui explique parfois les divergences d'évolution-- est resté stable malgré les embauches.

Il y avait en août 6,2 millions de chômeurs aux Etats-Unis et encore 4,4 millions de personnes ne trouvent que des emplois à temps partiel.

Avec AFP

Toutes les actualités

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Coronavirus: état des lieux dans le monde

Coronavirus: état des lieux dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Sanctions américaines contre Abass Sidiki, chef de la milice des 3R en RCA

Un soldat monte la garde près d'anciens enfants soldats anti-Balaka attendant d'être libérés d'un camp à Batangafo, en République centrafricaine, 28 août 2015. AFP PHOTO / EDOUARD DROPSY

Le Trésor américain a imposé des sanctions contre Bi Sidi Souleymane alias Sidiki Abbas, le chef de la milice dite des "3R" (Retour, Réclamation et Réhabilitation) en République centrafricaine, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Ces sanctions font suite à des mesures similaires prises par le Conseil de sécurité des Nations unies, selon un communiqué du Trésor.

D’après les autorités américaines, le groupe 3R aurait tué, torturé, violé et déplacé des milliers de civils depuis 2015 et M. Souleymane aurait lui-même participé à ces exactions.

Par ailleurs, le Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour la RCA a mis en place un gel des avoirs et une interdiction de voyager à l'encontre de M. Souleymane.

Selon les lois américaines, désormais les avoirs de M. Souleymane aux États-Unis ou sous le contrôle de ressortissants américains sont systématiquement gelés.

Pour rappel, la milice 3R le groupe armé le plus imposant en Centrafrique. Son chef, M. Souleymane, est un Camerounais qui se positionne comme le défenseur des peuples peuls, selon plusieurs sources concordantes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG