Liens d'accessibilité

Le chef du Hamas en Egypte, sa première visite depuis son élection


Ismaïl Haniyeh, le chef du Hamas, salue la main levée, lors de sa visite à Gaza, à côté de Yahya Al-Sinwar, chef du parti dans la ville, qui porte son fils Mazen Fuqaha sur les épaules, 27 mars 2017.

Le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh s'est rendu samedi en Egypte, son premier déplacement dans ce pays depuis son élection, a indiqué le mouvement islamiste palestinien qui cherche à améliorer ses relations avec Le Caire.

Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, entretient des relations tendues avec l'Egypte depuis le renversement en 2013 de l'ancien président Mohammed Morsi, membre des Frères Musulmans, dont est également issue la formation islamiste palestinienne.

L'Egypte maintient fermée quasiment en permanence sa frontière avec la petite enclave palestinienne sous blocus israélien et accuse le Hamas de soutenir le terrorisme sur son sol.

Mais ces tensions se sont quelque peu apaisées cet été, des responsables du Hamas annonçant que l'Egypte avait consenti à la réouverture dans les prochains moins du point de passage de Rafah.

La délégation du Hamas en Egypte va discuter "des mécanismes pour assouplir le siège de Gaza et d'autres questions d'intérêt mutuel", a indiqué le mouvement dans un communiqué.

Il s'agit de la première visite de M. Haniyeh depuis son élection début mai, même si de hauts responsables du Hamas ont déjà étaient reçu en Egypte depuis.

La bande de Gaza, qui compte quelque deux millions d'habitants, a connu depuis 2008 trois guerres avec Israël. L'Etat hébreu scrute de près les liens du Hamas avec l'Egypte, l'un des deux seuls pays arabes avec qui il a signé un traité de paix.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG