Liens d'accessibilité

Alpha Condé appelle à une issue "pacifique" au Togo


Alpha Condé lors d'une réunion à Bruxelles, le 7 octobre 2017

Le chef de l'Union africaine et président guinéen Alpha Condé a appelé jeudi le gouvernement et l'opposition togolais à trouver une issue "pacifique" à la crise dans le pays où les violences politiquesont fait au moins 16 morts en deux mois.

Le président Condé recevait jeudi à Conakry son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, en visite pour quelques heures en Guinée.

"Nous avons également échangé sur le Togo. Il est extrêmement important que les choses évoluent de façon pacifique dans ce pays et qu'on ait une solution pour permettre au peuple togolais de continuer sa marche en avant", a affirmé à la presse M. Condé à l'issue de la rencontre.

"Sur la situation au Togo, nous avons confiance au président Condé quant au suivi de ce dossier en relation avec d'autres chefs d'Etats de la région ouest-africaine pour que nous puissions tenir le prochain sommet de la Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest, 15 Etats) à Lomé le 16 décembre prochain", a déclaré le président ivoirien, Alassane Ouattara.

La coalition de l'opposition togolaise, qui regroupe 14 partis politiques, organise depuis août des marches contre le pouvoir pour demander une limitation rétroactive du nombre de mandats présidentiels.

Elle réclame aussi la démission du président Faure Gnassingbé, à la tête du Togo depuis 2005. Il a succédé à son père, le général Gnassingbé Eyadéma qui a dirigé sans partage le pays pendant 38 ans.

Seize personnes, dont des adolescents et deux militaires lynchés par la foule, ont été tuées endeux mois, selon un bilan établi par l'AFP. Les violences ont aussi fait quelque 200 blessés.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG