Liens d'accessibilité

Le chef de l'opposition appelle le président Mugabe à démissionner

  • VOA Afrique

Morgan Tsvangirai, le leader de l'opposition Movement for Democratic Change (MDC), à Harare, Zimbabwe, le 16 novembre 2017.

Le chef de l'opposition au Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, a appelé jeudi son rival historique, le président Robert Mugabe, à démissionner à la suite du coup de force de l'armée qui l'a assigné à résidence dans la nuit de mardi à mercredi.

"Dans l'intérêt du peuple zimbabwéen, Robert Mugabe doit démissionner", a déclaré le chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) lors d'une conférence de presse à Harare.

Appelant de ses voeux la mise en place d'un "mécanisme de transition" en vue d'élections libres, il a précisé ne pas avoir été contacté par les militaires à ce sujet.

Selon une source proche de l'armée obtenues par l'AFP, Robert Mugabe, aurait refusé de démissionner après le coup de force militaire, lors d'un entretien jeudi avec des généraux.

"Ils se sont rencontrés aujourd'hui (jeudi). Il a refusé de démissionner, je pense qu'il essaie de gagner du temps", a déclaré cette source.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG