Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Burkina interdit les importations de Corée du Nord


Alpha Barry, ministre des affaires étrangères, à Ouagadougou, le 25 novembre 2017. (VOA/Zoumana Wonogo)

Rappelé à l'ordre par Washington, le Burkina Faso a décidé d’interdire les importations en provenance de Corée du Nord, se conformant aux résolutions de l'ONU qui interdisent toute activité commerciale avec ce pays sanctionné pour ses essais nucléaires, a annoncé mercredi le gouvernement burkinabè.

Rappelé à l'ordre par Washington, le Burkina Faso a décidé d’interdire les importations en provenance de Corée du Nord, se conformant aux résolutions de l'ONU qui interdisent toute activité commerciale avec ce pays sanctionné pour ses essais nucléaires, a annoncé mercredi le gouvernement burkinabè.

Cette décision fait suite à une interpellation des Etats-Unis "courant octobre" à l’Etat burkinabè qui continuait à avoir des relations commerciales avec Pyongyang malgré les sanctions, selon le gouvernement.

>> Lire aussi: Américains et Chinois face à l'après-Kim Jong-Un

"A la suite de cette interpellation, nous avons diligenté une enquête aussi bien au ministère du Commerce qu’au niveau du département des finances et nous avons trouvé qu’il y avait des opérateurs économiques qui faisaient des importations en provenance de la Corée du Nord'', a expliqué le ministre des Affaires étrangères Alpha Barry.

''Le Président du Faso et le Premier ministre ont été saisis (...), c’est ainsi que des instructions ont été données à ces deux ministères de mettre fin à ces importations’’, a-t-il ajouté.

Cette interdiction d’importation concerne aussi bien les Burkinabè que les ressortissants des autres pays vivant au Burkina Faso, a précisé Alpha Barry.

Selon des chiffres officiels, les importations en provenance de Corée du Nord, portant essentiellement sur des produits pétroliers, se sont élevées à plus de 3,8 milliards de francs CFA (5,8 millions d'euros) en 2016.

En septembre, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté, sur proposition de Washington, une nouvelle batterie de sanctions économiques sévères contre la Corée du Nord.

Par ces sanctions, l'ONU entend pousser le régime nord-coréen à renégocier ses programmes d'armement nucléaire et conventionnel, jugés menaçants pour la stabilité mondiale.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG