Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Le Brésil s'impose facilement en Autriche mené par Neymar

Neymar lors de l'amical à Vienne, le 10 juin 2018.

Le Brésil est fin prêt à en découdre en Russie après avoir assuré dimanche une prestation solide face à l'Autriche, battue 3-0, et avoir vu briller ses attaquants vedettes menés par Neymar, titulaire et buteur.

Le quatuor offensif formé par Neymar, Willian, Coutinho et Gabriel Jesus, a confirmé qu'il serait la pièce maîtresse du dispositif du sélectionneur Tite.

Ce dernier s'est dit à l'issue de la rencontre "extrêmement fier" de cet ultime match test tout en admettant que l'équipe aurait pu être "un peu plus efficace dans la recherche de la dernière passe".

Les Brésiliens ont en effet été secoués en début de match, au stade Ernst Happel de Vienne, par des Autrichiens très offensifs et portés par leur victoire surprise (2-1) dimanche dernier face au champion du monde allemand.

>> Lire aussi : Neymar rejoue après trois mois d'absence

La présence de Neymar, titulaire pour la première fois depuis son retour de blessure, ne semblait pas impressionner les rouge et blanc qui espéraient trouver la faille et remporter un succès historique contre cette Seleçao jamais battue. D'autant que le numéro 10 auriverde s'est montré peu inspiré en début de match, perdant la balle à plusieurs reprises.

Mais après une demi-heure de pressing autrichien et tandis que les hommes de Franco Foda ne parvenaient pas à concrétiser, Marcelo, héritant du ballon, a tenté sa chance de 30 mètres. La frappe du Madrilène a été déviée par la défense autrichienne mais le ballon a été récupéré par l'attaquant Gabriel Jesus, qui a trompé le gardien Lindner et ouvert la marque (36e).

Dominant techniquement mais manquant de vitesse en début de match, les Brésiliens ont haussé le ton en seconde période.

Neymar régale

Au retour des vestiaires, l'équilibre apparent de la première mi-temps a fait long feu et la sélection autrichienne a multiplié les fautes techniques, facilitant le travail défensif des Brésiliens.

Auteur dimanche dernier contre la Croatie de son premier but depuis sa blessure au pied droit en février, Neymar a de nouveau offert de quoi rassurer ses fans: récupérant une passe de Willian dans la surface de réparation autrichienne, l'attaquant vedette a mystifié Dragovic à l'aide d'une roulette et glissé le ballon entre les jambes du gardien autrichien (63e).

"Je ne connais pas les limites de Neymar: sa capacité technique et créative est impressionnante, a salué Tite. Lâché dans le dernier tiers du terrain, c'est un tueur".

Le Brésil s'est mis définitivement à l'abri quelques minutes plus tard grâce à une belle combinaison entre Firmino et Coutinho. Coutinho est arrivé seul dans la surface de réparation et a battu le gardien autrichien d'un plat du pied bien placé sur sa gauche (69e).

Le milieu du FC Barcelone a encore donné des sueurs froides aux Autrichiens en trouvant la barre transversale 5 minutes plus tard, se distinguant comme l'un des hommes du match.

"Ils étaient non seulement les plus forts mais ils sont aussi, juste avant le Mondial, à leur plus haut niveau", a reconnu Franco Foda.

"Quand c'est nécessaire, il sont tous repliés sur l'arrière, à dix, et quand ils ont la balle, ça part à toute vitesse avec quatre, cinq joueurs à l'offensive", a décrit le sélectionneur autrichien.

Pour le milieu offensif Marko Arnautovic, ça ne fait pas de doute: "ce sont les prochains champions du monde".

Les Brésiliens entreront en scène face à la Suisse, le dimanche 17 juin à Rostov. Dans le groupe E, les quintuples champions du monde affronteront aussi le Costa Rica, le 22 juin à Saint Peterbourg, et la Serbie, le 27 à Moscou.

Après un mondial 2014 cauchemardesque sur ses terres et l'humiliation 7-1 face à l'Allemagne en demi-finale, le Brésil, arrive en Russie avec une sélection en grande partie renouvelée, un sélectionneur, Tite, qui l'a relancé, et un statut de favori pour ajouter une sixième étoile à son palmarès.

Avec AFP

Toutes les actualités

Le Soudan lancera sa première ligue féminine de foot en septembre

Le Soudan lancera sa première ligue féminine de foot en septembre
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00

Incertitude sur la nouvelle destination de Neymar

Incertitude sur la nouvelle destination de Neymar
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:55 0:00

Le PSG "intransigeant" sur Neymar

Neymar lors d'un match entre le PSG et l'Olympique Lyonnais, France, le 7 octobre 2018

Le Paris SG est "intransigeant" dans ses négociations avec Barcelone et le Real Madrid pour la vente de la superstar brésilienne Neymar, ont rapporté jeudi les journaux français et espagnols, qui font état d'offres mirifiques et d'une réunion PSG-Real tenue "ces dernières heures".

Selon le quotidien catalan Sport, le Barça est prêt à payer 160 millions d'euros pour l'attaquant, qui avait quitté le club blaugrana avec fracas en 2017 en échange de la somme record de 222 M EUR, avant de faire part ces dernières semaines de son envie de retour. Cette somme pourrait être versée en deux fois, via un prêt avec option d'achat obligatoire, mais Paris a refusé.

"Les négociations sont bloquées en raison de la posture intransigeante du PSG, qui a rejeté toute proposition de prêt" et désire un transfert, a écrit Sport dans son édition de jeudi, avec ce titre en Une: "Le PSG bloque Neymar."

Le journal barcelonais Mundo Deportivo évoque des chiffres similaires: une offre de prêt sur deux saisons, avec un versement chaque année correspondant au "loyer" de ce prêt payant et une option d'achat obligatoire lors de la deuxième année à hauteur de 150 M EUR.

- Réunion à Paris -

"La négociation avec le PSG continue sur fond de refus du club français, même si le Barça attend toujours un geste décisif de Neymar: se positionner publiquement du côté blaugrana pour désactiver l'intérêt" du Real Madrid, fait valoir le quotidien.

A Madrid, le journal sportif Marca, le plus lu d'Espagne, a rapporté qu'une première réunion entre le PSG et le Real s'était tenue "ces dernières heures" à Paris.

"Un émissaire du club merengue, avec une position importante dans l'organigramme, a rencontré ces dernières heures des responsables du PSG pour évoquer le possible transfert de Neymar", a écrit Marca sur son site internet. "Les sensations après cette réunion sont optimistes au sein de la +Maison blanche+."

Quelques heures auparavant, le quotidien sportif français L'Equipe parlait précisément d'une offensive spectaculaire du Real, désireux de damer le pion à son grand rival barcelonais.

"Madrid a proposé le montage suivant: 100 M EUR en cash plus trois joueurs", à savoir trois indésirables du vestiaire madrilène, le Gallois Gareth Bale, le Colombien James Rodriguez et le Costaricien Keylor Navas, a rapporté le journal français. L'Equipe ajoute que les dirigeants parisiens l'ont refusé: "La valorisation globale de cette offre ne répond pas aux attentes parisiennes."

Enfin, L'Equipe comme Mundo Deportivo font état d'une possible irruption de la Juventus Turin dans ce dossier, sans pour autant juger la piste très sérieuse. Dénouement attendu d'ici la fin du mercato en France, en Espagne et en Italie, programmée le 2 septembre.

Votre page des sports du 21 août avec Yacouba Ouédraogo

Votre page des sports du 21 août avec Yacouba Ouédraogo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:20 0:00

Le foot, pour lutter contre la stigmatisation

Le foot, pour lutter contre la stigmatisation
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:45 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG