Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Le Brésil retiendra son souffle pour Neymar contre la Croatie

La Seleçao affiche sa confiance de voir "Ney" au top en Russie, 2 juin 2018. (Twitter/ Seleçao Bresileira)

Est-il prêt? Après plus de trois mois d'absence, Neymar doit faire son retour contre la Croatie dimanche à Liverpool (16h00): sa performance sera scrutée par tout le Brésil, qui veut croire au retour de sa star à deux semaines du Mondial-2018.

Depuis le début de sa préparation, la Seleçao a affiché sa confiance de voir "Ney" au top en Russie, dans le sillage de sa légende Pelé qui a tweeté ses encouragements: "Tu vas aider les Brésiliens à beaucoup célébrer durant la Coupe du monde!"

Avant la fête, la vedette du PSG a distillé ses dosettes de sérénité dans les médias brésiliens.

"Je ne suis pas encore à 100%", avait ainsi expliqué le Parisien avant de s'envoler pour l'Angleterre dimanche dernier. "J'ai encore un peu peur de faire les mouvements en entier, mais il reste encore quelques jours avant nos débuts. Ça va prendre encore un peu de temps pour que cette peur s'en aille, mais je suis prêt à jouer. Rien ne peut m'en empêcher."

L'attaquant de 26 ans avait donc donné le ton avant que les Auriverde ne prennent leurs quartiers à Londres pour le match contre la Croatie.

Le joueur le plus cher de l'histoire du football, acheté 222 millions d'euros par le PSG au FC Barcelone l'été dernier, s'était blessé fin février, puis avait été opéré début mars au Brésil.

>> Lire aussi : Du sur-mesure pour le Brésil de Neymar pour le Mondial 2018

-"Neymar est prêt"-

En direct du centre d'entraînement de Tottenham, ses coéquipiers ont poursuivi dans la même veine que "Ney", donnant des nouvelles régulières... et positives.

"Par les mouvements et les dribbles qu'il fait à l'entraînement, il a montré qu'il va bien", a rassuré le milieu de Manchester City Fernandinho. "Il est confiant, ce qui est important. Il montre qu'il n'a pas peur de nos défenseurs car il les affronte sans crainte. C'est la première étape pour ramener sa confiance à 100 % pour la Coupe du monde (...) Neymar est prêt."

Déjà mercredi, Danilo avait pris la parole pour apaiser les craintes, s'excusant presque d'avoir marché sur le pied de la vedette lors d'un exercice.

"Je marche toujours un peu sur ses pieds!", s'était-il justifié. "Il est tellement rapide, on ne sait pas s'il part vers l'avant, en arrière, à gauche ou à droite. Donc, c'est normal de marcher sur son pied une ou deux fois."

"Il va de mieux en mieux chaque jour, il est de plus en plus rapide, de plus en plus agile, c'est de plus en plus difficile de défendre sur lui", avait raconté le défenseur de "City".

Consignes pour rassurer tout un pays ou véritable sérénité?

Difficile de répondre. Une titularisation contre la Croatie enverrait un message fort. Le sélectionneur Tite n'a rien laissé filtré, mais il est peu probable que la vedette brésilienne joue 90 minutes.

Pas besoin de prendre de risques ou de presser Neymar, d'autant que la Seleçao dispose encore d'un match amical contre l'Autriche à Vienne le 10 juin, avant de lancer sa Coupe du monde contre la Suisse le 17. Tite a donc les moyens de lui concocter un retour aux petits oignons.

Avec ou sans Neymar, le capitaine du Brésil Thiago Silva a en tout cas promis du "Jogo Bonito".

"On ne peut pas promettre le titre, mais on peut promettre des grands matches", a assuré le défenseur. "A la Coupe du monde, vous verrez du bon football."

Avec AFP

Toutes les actualités

Le Soudan lancera sa première ligue féminine de foot en septembre

Le Soudan lancera sa première ligue féminine de foot en septembre
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00

Incertitude sur la nouvelle destination de Neymar

Incertitude sur la nouvelle destination de Neymar
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:55 0:00

Le PSG "intransigeant" sur Neymar

Neymar lors d'un match entre le PSG et l'Olympique Lyonnais, France, le 7 octobre 2018

Le Paris SG est "intransigeant" dans ses négociations avec Barcelone et le Real Madrid pour la vente de la superstar brésilienne Neymar, ont rapporté jeudi les journaux français et espagnols, qui font état d'offres mirifiques et d'une réunion PSG-Real tenue "ces dernières heures".

Selon le quotidien catalan Sport, le Barça est prêt à payer 160 millions d'euros pour l'attaquant, qui avait quitté le club blaugrana avec fracas en 2017 en échange de la somme record de 222 M EUR, avant de faire part ces dernières semaines de son envie de retour. Cette somme pourrait être versée en deux fois, via un prêt avec option d'achat obligatoire, mais Paris a refusé.

"Les négociations sont bloquées en raison de la posture intransigeante du PSG, qui a rejeté toute proposition de prêt" et désire un transfert, a écrit Sport dans son édition de jeudi, avec ce titre en Une: "Le PSG bloque Neymar."

Le journal barcelonais Mundo Deportivo évoque des chiffres similaires: une offre de prêt sur deux saisons, avec un versement chaque année correspondant au "loyer" de ce prêt payant et une option d'achat obligatoire lors de la deuxième année à hauteur de 150 M EUR.

- Réunion à Paris -

"La négociation avec le PSG continue sur fond de refus du club français, même si le Barça attend toujours un geste décisif de Neymar: se positionner publiquement du côté blaugrana pour désactiver l'intérêt" du Real Madrid, fait valoir le quotidien.

A Madrid, le journal sportif Marca, le plus lu d'Espagne, a rapporté qu'une première réunion entre le PSG et le Real s'était tenue "ces dernières heures" à Paris.

"Un émissaire du club merengue, avec une position importante dans l'organigramme, a rencontré ces dernières heures des responsables du PSG pour évoquer le possible transfert de Neymar", a écrit Marca sur son site internet. "Les sensations après cette réunion sont optimistes au sein de la +Maison blanche+."

Quelques heures auparavant, le quotidien sportif français L'Equipe parlait précisément d'une offensive spectaculaire du Real, désireux de damer le pion à son grand rival barcelonais.

"Madrid a proposé le montage suivant: 100 M EUR en cash plus trois joueurs", à savoir trois indésirables du vestiaire madrilène, le Gallois Gareth Bale, le Colombien James Rodriguez et le Costaricien Keylor Navas, a rapporté le journal français. L'Equipe ajoute que les dirigeants parisiens l'ont refusé: "La valorisation globale de cette offre ne répond pas aux attentes parisiennes."

Enfin, L'Equipe comme Mundo Deportivo font état d'une possible irruption de la Juventus Turin dans ce dossier, sans pour autant juger la piste très sérieuse. Dénouement attendu d'ici la fin du mercato en France, en Espagne et en Italie, programmée le 2 septembre.

Votre page des sports du 21 août avec Yacouba Ouédraogo

Votre page des sports du 21 août avec Yacouba Ouédraogo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:20 0:00

Le foot, pour lutter contre la stigmatisation

Le foot, pour lutter contre la stigmatisation
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:45 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG