Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Barça de Messi égale le record d'invincibilité


Lionel Messi a marqué les trois buts de son équipe contre Leganés, au Camp Nou, Espagne, 7 avril 2018. (Twitter/FC Barcelone)

Avec un triplé de Lionel Messi, l'équipe catalane a écarté Leganés (3-1) samedi en Championnat d'Espagne, se rapprochant du titre tout en égalant la meilleure série d'invincibilité de l'histoire de la Liga, propriété de la Real Sociedad (38 matches en 1979-1980).

Au Camp Nou, Messi a marqué d'un coup franc magistral (27e), d'un tir rasant (32e) et d'un extérieur du pied sur une passe d'Ousmane Dembélé (87e), alors que Nabil El Zhar avait réduit le score (68e).

Et cela fait 38 journées d'affilée que le Barça n'a plus perdu en Championnat: les 7 derniers matches de la saison passée avec l'entraîneur Luis Enrique et les 31 de cette campagne-ci sous l'égide d'Ernesto Valverde.

La dernière défaite catalane dans cette compétition remonte au 8 avril 2017 à Malaga (2-0). Depuis, l'équipe blaugrana affiche une sécurité et une fiabilité à toute épreuve et elle semble filer vers le 25e titre de champion de l'histoire du club.

Avec ce succès, le Barça (1er, 79 pts) compte provisoirement douze longueurs d'avance sur l'Atlético Madrid (2e, 67 pts) et seize sur le Real Madrid (3e, 63 pts) avant le derby entre ses deux dauphins madrilènes dimanche au stade Santiago-Bernabeu.

>> Lire aussi : Offrir une haie d'honneur au Barça? Pas question, dit Zidane

Autant dire qu'à sept matches du terme, l'équipe de Valverde peut rêver de devenir la première équipe de l'époque moderne à remporter la Liga sans perdre le moindre match... surtout si Messi continue sur un tel rythme.

Messi marque plus que Leganés

Samedi, l'Argentin a inscrit ses 27e, 28e et 29e buts dans cette Liga et il devance au classement des buteurs son grand rival madrilène Cristiano Ronaldo (22 buts) et son partenaire barcelonais Luis Suarez (22).

A lui seul, Messi a marqué plus souvent dans cette Liga que toute l'équipe de Leganés (25 buts)!

Et le gardien "pepinero" Ivan Cuellar n'a pu que s'incliner sur le coup franc parfaitement enroulé par l'Argentin (27e), sur son tir rasant au ras du poteau (32e) après une passe plein axe de Coutinho ou sur son enchaînement contrôle de la poitrine-déviation de l'extérieur du pied (87e).

>> Lire aussi : Messi ressuscite le Barça à Séville

Ces trois buts ont facilité la tâche du Barça, bien plus séduisant que lors de sa victoire en trompe-l'oeil mercredi en quart aller de Ligue des champions contre l'AS Rome (4-1). Ce qui promet bien des difficultés aux Romains mardi pour le match retour.

Valverde en a aussi profité pour reposer plusieurs habituels titulaires (Iniesta, Busquets, Umtiti, Alba...) alignant Sergi Roberto à un inhabituel poste de latéral gauche, ou André Gomes au milieu.

Séville sur une pente glissante

Sur l'aile droite, le Français Dembélé s'est montré vif et disponible, même si son dernier geste mériterait plus de précision. Il s'est rattrapé en fin de match avec une passe décisive (87e).

Un peu plus tôt, un autre club quart de finaliste en C1 a connu une après-midi cauchemardesque: Séville a chuté (4-0) à Vigo avec un triplé signé Iago Aspas, auteur de 19 buts dans cette Liga.

>> Lire aussi : Ronaldo, le joyau qui manquait à sa collection

A peine remis de sa défaite 2-1 mardi face au Bayern Munich, le club andalou s'est enfoncé dans le doute, alors que l'entraîneur Vincenzo Montella avait aligné un onze remanié avec le Français Wissam Ben Yedder en pointe. S'ils ont fait jeu égale en première période, les Sévillans ont sombré en seconde.

Au classement, la défaite de Séville (7e, 46 pts) rebat les cartes dans la course aux places qualificatives pour l'Europa League puisque Vigo (9e, 43 pts) n'est plus qu'à trois longueurs des Andalous. Le Betis Séville, vainqueur d'Eibar 2-0, fait la bonne opération (5e, 49 pts).

Bref, l'équipe de Montella, qui reste sur quatre matches sans victoire en Liga, semble sur une pente glissante avant d'aller à Munich mercredi, puis d'affronter le FC Barcelone le 21 avril en finale de Coupe du Roi.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG