Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Lancement d'un programme d'accélération des investissements pour la sécurité alimentaire au Mali


Rencontre à Bamako, Mali, le 17 décembre 2017. (VOA/Kassim Traoré)

Au Mali, les pays de l'Afrique de l'ouest ont décidé de mettre en place un programme d'accélération des investissements pour la sécurité alimentaire dans le Nexus eau, énergie, alimentation et écosystème.

Une rencontre a été tenue à Bamako pour ce projet qui doit rentrer dans sa phase d'exécution à partir de janvier 2018.

La rencontre est une initiative du partenariat régional de l'eau en Afrique de l'Ouest en collaboration avec le partenariat national de l'eau du Mali.

Reportage de Kassim Traoré, correspondant à Bamako pour VOA Afrique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:58 0:00

Les pays de l'Afrique de l'Ouest ont tenu une rencontre sur les berges du fleuve. Ils ont débattu des questions d'eau, énergie, alimentation et écosystème.

Professeur Amadou Hama Maïga, président du partenariat de l'eau en Afrique de l'ouest à Bamako, le 17 décembre 2017. (VOA/Kassim Traoré)
Professeur Amadou Hama Maïga, président du partenariat de l'eau en Afrique de l'ouest à Bamako, le 17 décembre 2017. (VOA/Kassim Traoré)

​"On espère pouvoir optimiser les choses avec le programme", explique le professeur Amadou Hama Maïga, président du partenariat de l'eau en Afrique de l'Ouest.

Le nouveau projet doit faciliter l'accélération des investissements, il sera basé sur un concept appelé le Nexus.

Avec le concept "Nexus" beaucoup de départements ministériels maliens peuvent mettre en synergie leurs activités.

Cheick Oumar Karamoko Traoré, du ministère malien de l'environnement et l'assainissement, à Bamako, le 17 décembre 2017. (VOA/Kassim Traoré)
Cheick Oumar Karamoko Traoré, du ministère malien de l'environnement et l'assainissement, à Bamako, le 17 décembre 2017. (VOA/Kassim Traoré)

​"Différents ministères traitent la question de l'eau", explique Cheick Oumar Karamoko Traoré, du ministère malien de l'environnement et l'assainissement. "Cela va développer la synergie entre les ministères".

Le Burkina Faso est déjà en train de faire l'expérimentation du projet Nexus de façon locale, ce pays salue l'initiative du partenariat ouest-africain pour l'eau de les réunir à Bamako.

"Dans le cas du Burkina, un programme a été mis en place", souligne Theodore Berepepanga, du ministère burkinabé de l'agriculture et de l'aménagement du territoire. "Cela devrait bénéficier les populations".

Oumar Ibrahim Touré, commissaire a la sécurité alimentaire du Mali à Bamako, le 17 décembre 2017. (VOA/Kassim Traoré)
Oumar Ibrahim Touré, commissaire a la sécurité alimentaire du Mali à Bamako, le 17 décembre 2017. (VOA/Kassim Traoré)

​"Nous devons voir quels partenaires peuvent participer au programme", confie Oumar Ibrahim Touré, commissaire à la sécurité alimentaire du Mali, à la clôture des travaux.

Après cet atelier les différents pays doivent tout faire afin que le programme Nexus entre en application à partir de janvier 2018, c'est ce que les participants ont recommandé.

Kassim Traoré, correspondant à Bamako

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG