Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La semaine des Africains en NBA : Embiid blessé, les Sixers souffrent


La tuile pour Joël Embiid, blessé face aux Raptors et donc forfait contre Miami.

Comme chaque vendredi, la VOA revient sur les performances des joueurs africains en NBA.

Leur qualification à peine célébrée face aux Toronto Raptors, les Sixers de Philadelphie ont reçu une bien mauvaise nouvelle. Suite à un choc dans le dernier match, leur star Joël Embiid souffre d’une fracture du plancher orbital, une blessure le forçant à un forfait pour une durée indéterminée. Au second tour des play-offs face à Miami, c’est peu de dire que l’absence du Camerounais s’est faite ressentir.

Sans jamais avoir pesé dans les débats, les Sixers sont déjà menés deux à zéro et devront une nouvelle fois faire sans lui pour le match 3 à Philadelphie. Pour ne rien arranger, son remplaçant DeAndre Jordan est loin de faire des étincelles, tout comme l’autre leader de l’équipe, James Harden. Bref, même si Joël Embiid est présent pour le quatrième match, il y a de fortes chances pour que son équipe soit menée 3-0, un écart encore jamais comblé dans l’histoire de la post-saison.

Par ailleurs, le rookie (débutant) nigérian Charles Bassey, qui n’avait plus été vu sur les parquets depuis début février, a joué quelques minutes face à Miami pour ses premiers pas en play-offs.

Le tableau des play-offs

Peu utilisé lors du premier tour, le Warrior Jonathan Kuminga est un peu plus mis à contribution face aux Memphis Grizzlies, avec une quinzaine de minutes lors de chacune des deux premières rencontres. Peu impressionné pour ses premiers play-offs, le Congolais parvient à rentabiliser son temps de jeu là où d’autres rookies ne quittent pas le banc des remplaçants (6 points et 6 rebonds puis 9 et 5). Face à la jeunesse de Memphis, Golden State mise néanmoins sur l’expérience de ses cadres, mais pour l’instant les matchs sont aussi serrés que la série : un partout.

Le Congolais des Suns Bismack Biyombo a eu l’occasion de se dégourdir les jambes lors du deuxième matchs face à Dallas. Avec 9 points à 100% aux shoots, 3 rebonds et un contre en 18 minutes, "Bizzy B" n’a pas déçu. Phœnix a remporté ses deux matchs à domicile et va maintenant en jouer deux autres dans le Texas. Plus expérimentés, les Suns sont nettement favoris malgré les prouesses en face du Slovène Luka Doncic.

Redescendu dans la hiérarchie des Bucks, Serge Ibaka n’a que très peu joué lors des deux premiers matchs face aux Boston Celtics. Beaucoup plus armés que les Chicago Bulls battus au premier tour par Milwaukee, ceux-ci risquent de donner du fil à retordre aux Bucks, toujours privés de Kris Middleton. Après deux matchs dans le Wisconsin, la série est à égalité un partout.

Outre le titre de meilleur marqueur obtenu par Joël Embiid, la bonne saison des joueurs africains est illustrée par la présence d'au moins l'un des leurs dans chacune des quatre séries encore en cours... Parfait pour poursuivre cette rubrique !

XS
SM
MD
LG