Liens d'accessibilité

La présidence du Ghana cherche 200 véhicules disparus de son parc automobile


Le président du Ghana Nana Akufo-Addo lors de sa prestation de serment à Accra, Jan. 7, 2017.

La nouvelle présidence du Ghana cherche à localiser plus de 200 véhicules de son parc automobile, non restitués par leurs utilisateurs après la prise de fonction du nouveau président Nana Akufo-Addo.

Une commission spéciale a été mise sur pied pour retrouver ces véhicules, attribués à de hauts responsables ou conseillers sous le mandat du précédent président John Dramani Mahama, battu à la présidentielle du 7 décembre dernier par M. Akufo-Addo.

Le porte-parole de la présidence, Eugene Arhin, a détaillé mercredi devant la presse les résultats d'un audit du parc automobile de la présidence, faisant apparaître que n'avaient été recensés que 74 des 196 Toyota Land Cruiser, 20 des 73 Land Cruiser Prado, 11 des 24 Mercedes, deux des 28 Toyota Avalon et deux des six BMW.

Le chef de cabinet de la présidence, Akosua Frema Osei-Opare, a rappelé dans un communiqué que conserver des biens appartenant à l'Etat était illégal.

"Les personnes ayant illégalement des biens de l'Etat en leur possession doivent contacter la commission spéciale et prendre les dispositions pour restituer ceux-ci immédiatement", a-t-il averti.

Nana Akufo-Addo, entré en fonction début janvier, a fait de la lutte contre la corruption une de ses promesses de campagne.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG