Liens d'accessibilité

La mort des migrants au Texas montre la "brutalité" des passeurs

  • VOA Afrique

La police de la douane arrête un homme à Dallas, Texas, le 30 mars 2014, and released May 1, 2014.

La mort de neuf migrants clandestins, retrouvés dimanche dans une remorque de camion surchauffée au Texas montre la "brutalité" des passeurs, a déclaré le ministre de la Sécurité intérieure américain, John Kelly.

Ces personnes ont été découvertes tôt dimanche matin sur un parking de supermarché de San-Antonio, à deux heures de la frontière mexicaine.

Ces morts sont "absurdes" et résultent d'un trafic d'êtres humains, "réseau de maltraitance mortel", a estimé le ministre de la Sécurité intérieure dans un communiqué.

"Cette tragédie montre bien la brutalité de ce réseau. Les passeurs n'ont aucun respect pour la vie humaine et cherchent uniquement le profit financier", a-t-il ajouté.

En plus des neuf personnes qui ont trouvé la mort, 30 migrants ont été hospitalisés. 17 d'entre eux - dont deux enfants - sont dans un état critique et souffrent de coup de chaleur et de déshydratation.

La température peut avoir atteint 65 degrés Celsius à l'intérieur de cette remorque où la climatisation ne fonctionnait pas, selon le chef des pompiers.

"Le département de la Sécurité intérieure et ses alliés aux Etats-Unis, au Mexique et en Amérique centrale vont dénicher ses passeurs, les traduire devant la justice et démanteler leurs réseaux", a déclaré John Kelly, qui s'est déjà rendu au Mexique à deux reprises pour discuter de l'immigration.

Le chauffeur du camion, James Matthew Bradley Jr, 60 ans et originaire de Floride, a été arrêté et doit être inculpé lundi.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG