Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monde

La Francophonie au bord de la cacophonie ?

Les travailleurs accrochent un panneau pour le XVIIe sommet de la Francophonie à Erevan, le 6 octobre 2018.

Ukraine, Bulgarie et bientôt peut-être Arabie saoudite : en s'ouvrant à des pays dont le rapport avec le français n'est pas évident, et en s'aventurant sur des missions où elle semble moins légitime, la "Francophonie" risque-t-elle de devenir inaudible?

Quarante-deux États et gouvernements avaient pris part en 1986 au premier Sommet de la Francophonie. Jeudi à Erevan, ils seront le double, exactement.

Parmi eux, certains ont un rapport qui semble assez lointain de la définition que se donne l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF): "une institution fondée sur le partage d'une langue, le français, et de valeurs communes".

L'Ukraine ne compte que 0,1% de francophones, tout comme l'Uruguay, mais il est vrai qu'ils ne sont que pays "observateurs", donc sans droit de vote. La Moldavie, elle, est membre de plein droit, même si elle ne compte que 2% de francophones, tout comme l'Egypte ou la Bulgarie (3% chacune), selon les derniers chiffres de l'OIF. Actuellement, seul un tiers des pays de l'organisation reconnaissent dans leur Constitution le français.

"J'observe ce fait avec circonspection. On parle même de l'adhésion de l'Arabie saoudite (qui sera étudiée au Sommet d'Erevan, ndlr), un royaume théocratique qui n'est pas connu pour sa culture de langue française et encore moins pour son agenda politique progressiste", s'étonne auprès de l'AFP Abdourahman A. Waberi, écrivain universitaire franco-djiboutien, et penseur de la francophonie.

"Ces pays qui ont peu à voir avec la Francophonie voient peut-être celle-ci comme un autre espace d'influence pour eux, comme si l'OIF constituait une petite ONU", analyse Linda Cardinal, titulaire de la chaire de recherche sur la francophonie à l'Université d'Ottawa.

Mais à vouloir se faire plus grosse que le boeuf, la grenouille OIF risque d'éclater. "Si le bœuf est l'ONU, l'OIF ne pourra jamais prétendre avoir la même envergure", rappelle à l'AFP Mme Cardinal, en référence à la célèbre fable de La Fontaine.

Avec un budget annuel moyen de 85 millions d'euros, contre 5,6 milliards pour l'ONU, la Francophonie ne peut bien entendu pas jouer dans la même cour. Pourtant, l'OIF démultiplie ses missions, au prix d'un grand écart hasardeux.

Le "développement durable", "l'économie" et "la société civile" se sont ainsi ajoutés aux grandes missions, comme "la langue française", "la diversité culturelle", "l'éducation"...

Le "syndrome de l'UE"

"L'OIF court un réel danger de dispersion", estime Pierre-André Wiltzer, ancien ministre français de la Francophonie (2002-2004).

"Parmi les nouveaux membres, beaucoup n'avaient guère de véritables liens avec les objectifs fondamentaux de l'Organisation. On a donc vu l'OIF s'intéresser progressivement à toutes sortes de sujets pour lesquels elle n'avait pas les moyens d'agir concrètement. C'est un syndrome qui, d'une certaine façon, frappe aussi l'Union européenne: l'élargissement risque de tuer l'approfondissement", souligne M. Wiltzer à l'AFP.

L'OIF doit "se concentrer sur le coeur de métier que constitue la langue, la culture", plaide Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État français en charge de la Francophonie. "Ce qu'on a pu constater ces dernières années, c'est peut-être un éparpillement, avec beaucoup d'actions de communication, il est important de revenir aux fondamentaux", a-t-il récemment jugé sur la radio RFI.

Le professeur belge Bruno Bernard, expert en francophonie économique, met cependant en garde contre l'abandon des missions "économiques". "Il faut que la Francophonie utilise sa langue pour permettre un épanouissement économique", au même titre que "l'American way of life, porté par Hollywood, est un outil de promotion pour les usines américaines", juge-t-il.

Le président français Emmanuel Macron souligne quant à lui l'importance de la promotion de la paix. "Alors que l'espace francophone est confronté à des conflits et à des crises, à des phénomènes de radicalisation, à la difficile construction de l'État de droit, la Francophonie doit contribuer directement à faire progresser la paix, la démocratie, les droits humains, l'égalité entre les femmes et les hommes", déclare M. Macron dans une interview récente aux Nouvelles d'Arménie.

Avec AFP

Toutes les actualités

Décès du premier maire noir de New York à 93 ans

L'ancien maire de New York, David Dinkins, assiste au discours du gouverneur Andrew Cuomo sur l'état de l'État dans le bâtiment One World Trade Center de New York, le lundi 9 janvier 2017.

Le premier et unique maire noir de New York, David Dinkins, est décédé à l'âge de 93 ans, ont rapporté mardi les médias américains.

Ce démocrate avait été maire de New York de 1990 à 1993 après l'avoir emporté face à Rudy Giuliani et Edward Koch.

Son mandat avait été marqué par des troubles à caractère racial et antisémite, notamment en 1991 à Crown Heights, dans l'arrondissement de Brooklyn, et la mort d'un étudiant juif.

David Dinkins, qui avait hérité d'une ville frappée par le racisme, la pauvreté et la violence, avait essuyé à l'époque de nombreuses critiques pour son incapacité présumée à assurer ses fonctions.

Né en 1927 à Trenton, dans le New Jersey (nord-est), il est décédé de mort naturelle à son domicile moins de deux mois après le décès de son épouse Joyce, a rapporté le New York Times.

David Dinkins avec Hillary Clinton.
David Dinkins avec Hillary Clinton.

Dans une ville sous tension, en avril 1989 cinq jeunes avaient été accusés à tort pour le viol et les blessures infligées à une joggeuse blanche de 28 ans, Trisha Meili, à Central Park. Ils avaient porté plainte contre la ville de New York et obtenu réparation.

Quelques mois plus tard, un adolescent noir, Yusuf Hawkins, avait été tué par un groupe de jeunes blancs à Brooklyn.

Un million de New-Yorkais recevaient à l'époque des allocations pour survivre et un millier de meurtres étaient enregistrés chaque année à New York. Le crack avait débarqué dans la ville et faisait des ravages.

David Dinkins a été à la tête de l'une des mairies les plus ouvertes de l'histoire de New York, incluant de nombreuses femmes, le premier Portoricain à la tête des pompiers de la ville et un psychiatre noir ouvertement homosexuel comme responsable de la santé mentale.

Connu pour ses costumes raffinés et sa politesse, M. Denkins était considéré "trop gentil" pour tenir et diriger une ville comme New York.

Défait aux élections municipales par Rudy Giuliani après un seul mandat, M. Dinkins avait déclaré: "Mes amis, nce que nous avons fait a été historique. Personne ne peut nous l'enlever".

Les Prix internationaux de la liberté de la presse honorent la bravoure

Les Prix internationaux de la liberté de la presse honorent la bravoure
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:39 0:00

L'administration Trump lance officiellement le processus de transition

Le président américain élu Joe Biden au théâtre qui lui sert de quartier général de transition à Wilmington, dans le Delaware, aux États-Unis, le 10 novembre 2020.

Lundi, l'administration Trump a officiellement reconnu que Joe Biden avait remporté les élections et qu'il avait donc le droit d'accéder aux ressources prévues pour la période de transition jusqu'au 20 janvier, date à laquelle le président élu est censé prêter serment.

Dans une lettre adressée à l'ancien vice-président, la responsable de l'Administration des services généraux (GSA), Emily Murphy, a écrit : "J'ai déterminé que vous pouvez accéder aux ressources et services post-électoraux".

Plus précisément, écrit-elle, M. Biden pourront disposer de 6,3 millions de dollars, plus 1 million pour l'orientation et l'intégration de l'équipe entrante.

Cette décision ouvre la voie au début de la transition et permet à M. Biden de coordonner avec les agences fédérales les plans de gestion des affaires courantes jusqu’à la passation du pouvoir.

En plus d'avoir accès aux fonds alloués pour la transition, l'équipe Biden peut désormais demander des enquêtes de moralité pour les personnes qui sont envisagées pour des postes clés.

A Gaza, un premier tournoi de boxe 100% féminin

A Gaza, un premier tournoi de boxe 100% féminin
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:18 0:00

Manifestation à Hong Kong: Joshua Wong placé en détention provisoire

Manifestation à Hong Kong: Joshua Wong placé en détention provisoire
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:21 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG