Liens d'accessibilité

La fête de l'indépendance annulée au Soudan du Sud comme en 2016


Le président Soudan du Sud Salva Kiir et son vice-président Riek Machar, 29 avril 2016.

"Nous ne célébrons pas" l'anniversaire de l'indépendance, car "il y a des gens qui ont besoin de l'argent que nous aurions dépensé pour la célébration", a déclaré le ministre de l'Information Michael Makuei, à l'issue d'un conseil des ministres.

Le Soudan du Sud ne célébrera pas le 9 juillet le sixième anniversaire de son indépendance, pour la deuxième année consécutive, a annoncé le gouvernement sud-soudanais, en invoquant des raisons financières.

"Le conseil des ministres a décidé que plutôt qu'utiliser cet argent pour les festivités, nous devons l'utiliser pour autre chose, si cet argent est disponible", a-t-il précisé vendredi soir..

Le Soudan du Sud, plus jeune nation au monde, avait fêté son indépendance le 9 juillet 2011 après des décennies de guerre civile avec le Soudan. Mais en décembre 2013, le Soudan du Sud a plongé dans une guerre civile qui a déjà fait des dizaines de milliers de morts et plus de 3,7 millions de déplacés.

L'an passé, le gouvernement sud-soudanais avait annulé pour la première fois les festivités marquant l'indépendance, déjà pour des raisons financières, l'économie du pays étant dévastée par la guerre.

L'inflation a atteint des niveaux record: +730% en août 2016 comparé à août 2015, selon la Banque mondiale.

L'économie du pays a aussi pâti ces dernières années de la baisse des cours du pétrole conjugué à l'impact de la guerre civile sur sa production pétrolière. Le Soudan du Sud produisait 240.000 barils par jour avant la guerre et n'en produit plus aujourd'hui qu'environ 120.000, selon le gouvernement.

L'anniversaire de l'indépendance en 2016 avait coïncidé avec de violents combats à Juba entre les troupes du président Salva Kiir et du vice-président Riek Machar, qui avaient obligé ce dernier à fuir le pays, signifiant l'échec d'un accord de paix signé en août 2015.

Les années précédentes, cet événement avait été marqué par des parades militaires et autres célébrations, pour lesquelles le gouvernement dépensait en moyenne 10 millions de livres sud-soudanaises, soit 3 millions de dollars au cours d'alors (2,7 MEUR).

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG